Chronique Jeunesse

Présentée par PR-18816

S'abonner à l'émission

La chronique Jeunesse

lundi 17 février à 8h52

Durée émission : 3 min

Chronique Jeunesse

Aujourd'hui, on quitte l’actu pour faire un bon dans le temps avec Noémie Marijon

Je voudrais vous parler d’un roman pour les enfants à partir de 8 ans. Il s’intitule Adélaïde, Princesse Soleil et il raconte une version fantaisiste des premières années à la cour de Versailles d’un personnage réelle Marie-Adélaïde de Savoie, la mère du futur Louis XV.

Le texte du roman ne reprend pas les textes de Saint Simon sur la petite princesse mais la plupart des personnages sont attestés historiquement. Ce court roman rappelle qu’avant d’être un château et un musée empesée, Versailles était un lieu de vie animée dans lequel joué des enfants. 

Qu’est ce qui arrive à la jeune Adélaïde ?

Comme dans Game of thrones chaque chapitre se consacre d’un personnage. On rencontre d’abord Boubacar, fils d’un prince africain de 10 ans qui est page à Versailles mais aussi orphelin suite à la mort de ses parents qui s’occupait de la volière de Louis XIV. Boubacar sera le confident et le plus proche ami de la jeune princesse. 

Puis on croise Adélaïde, bringuebalée dans son carosse qui part de Turin pour aller vers Montargis en passant par Pont de beauvoisin, Moulins et Nevers. Elle pleure dans les bras de sa nounou car elle sait qu’elle ne reverra ni son pays, ni sa famille et qu’elle devra abandonner son chien et sa nounou à la frontière avec le royaume de France. Pendant ce temps-là le jeune Louis de France, Duc de Bourgogne l’attends à Versailles en prenant des cours de littérature sous la férule de Fénelon. 

On va suivre ces trois personnages à la cour mais aussi Juliette et Manon les servantes de la princesse. 

Adélaïde est vive, joueuse, farceuse, elle s’attire les bonnes grâces de tout le monde à la cour y compris celle de l’épouse morganatique du roi, Madame de Maintenon, qu’elle appelle familièrement ma tante et ça c’est un effet historiquement avéré. Le récit suit la princesse de Savoie jusqu’à son mariage le 7 décembre 1697 alors qu’elle est agé de 12 ans. 

Quel est votre avis sur ce roman ? 

C’est un roman simple bien adapté aux enfants, l’écriture est fluide malgré des énumérations parfois un peu lourdes. Les événements historiques sont bien retranscrits et la vision de la cour de Versailles pendant la dernière partie du règne de Louis XIV est très agréable. Les chapitres très courts permettent facilement une lecture alternée entre un enfant et un adulte pour les histoires du soir.

Les têtes de chapitre sont animées par les dessins pastel et parfois comique d’Iris Fossier qui annoncent l’histoire du chapitre à venir. Le texte de Marie Sellier est très passionnant, rien de plus normal puisqu’elle a écrit plus d’une centaine d’ouvrages pour la jeunesse. 

Les dernières émissions

Le présentateur

Noémie Marijon

Noémie Marijon est responsable de bibliothèque et doctorante en histoire médiévale (Université de Clermont Auvergne).