Chronique Scouts et Guides de France

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des Scouts et Guides de France

mercredi 20 novembre à 6h55

Durée émission : 3 min

Chronique Scouts et Guides de France

A l'occasion de la semaine nationale pour l'emploi des personnes en situation de handicap, on ré-aborde ce que c'est qu'être une société inclusive

00:00

00:00

En Septembre, je vous disais qu’il fallait tout un village pour éduquer un enfant ! Et bien justement, à la rentrée, Sébastien et Margaux, chacun de leur côté, ont fait leurs premiers pas au CP.

Le week-end dernier Margaux a choisi de faire du judo quant à Sébastien lui débutera son scoutisme samedi prochain. Très bien me direz-vous, et en quoi ça nous concerne ? 

Quoi de différent avec les quelques centaines de mille enfants de 6 ans et qui vivent leurs premiers mois à la grande école !

Eh ben, c’est que Sébastien et Margaux, comme près de 380 000 élèves sont en situation de handicap !  Et j’insiste en situation de handicap, pas handicapé! D’ailleurs, ils appartiennent aux 60% de personnes pour lesquelles la situation de handicap est invisible, Sébastien est autiste et Margaux présente une déficience intellectuelle.

On parle donc bien de situation de handicap, où la question est de savoir comment l’un et l’autre vont pouvoir, au même titre que les autres, apprendre, rire, s’amuser, s’épanouir… grandir, quoi ! Mais grandir ensemble, avec, embarqués dans la même chaloupe et non à côté dans le radeau de survie.

Comment de l’école aux activités d’éducation populaire, en passant par la cantine, le centre de loisirs, les invitations aux fêtes d’anniversaire, le caté pour certains, nous nous organisons en société pour que tous les Sébastien et les Margaux et leur famille est le même accès à la vie commune, est le même sentiment qu’ils sont des nôtres, égaux en droit et en dignité, que nous sommes une seule communauté! Comment nous nous rendons accessibles à l’autre différent !

C’est ça, une société où chacun est pris en compte tel quel. Une société où le regard sur l’autre porte ce que chacun apporte, peut faire, peut apprendre, où l’on est défini en relief plutôt qu’en creux, où l’on est apprécié pour son  potentiel, pour son inédit, même ténu…

C’est le défi de l’éducation inclusive !

A l’école, mais aussi dans les mouvements de jeunesse, dans les clubs sportifs, les centres de loisirs, où déjà des enseignants, des animateurs, des bénévoles et des salariés travaillent à cette société inclusive.

L’école demeure-t-elle un lieu de reproduction d’une société qui trie et sélectionne, qui magnifiant les gagnants et performants tolère les perdants et les « sans », mais alors quelle culture aurait-elle la charge de transmettre ? François dans Laudato Si’ en 22,  nous interpelle sur cette « culture du déchet, qui affecte aussi bien les personnes ex­clues que les choses » ,

Ou alors va-t-elle tenir les promesses de la récente loi pour l’Ecole de la Confiance, où est réaffirmé le principe d’une « capacité d’apprendre partagée par tous », où  « la société inclusive » devient l’horizon  de l’Education civique et morale, où chacun des acteurs est appelé à nouer des  « alliances éducatives autour des familles »,  en s’appuyant sur la complémentarité des expertises. Il y a donc de la place pour tout le monde dans cette transformation  sociale à l’Ecole, par l’Ecole  et en complémentarité de l’Ecole,  mais le voulons nous ?

« Le plus important, ce n’est pas de faire des choses pour les personnes qui sont pauvres et en souffrance, mais d’entrer en relation avec elles, d’être avec elles, et de les aider à trouver confiance en elles et découvrir leurs propres dons. » disait Jean Vannier.

Alors cap ou pas cap ?
 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 6h55 et 12h48

Quelle place dans la jeunesse dans notre société ? on en parle chaque mercredi avec la présidente d’une des plus grandes associations de jeunesse : Les Scouts et Guides de France

Le présentateur

Marie Mullet

présidente des scouts et guides de France sur Twitter : @MAbrassart