Comment s'habiller de façon éco-responsable ?

Présentée par PR-23226

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

vendredi 18 septembre à 7h13

Durée émission : 7 min

Comment s'habiller de façon éco-responsable ?

© DR

L'industrie de la mode étant l'une des plus polluantes au monde, des magasins de vêtements proposent des alternatives plus respectueuses de l'environnement.

Alors que les défilés de la fashion week dévoilent les collections de marques de haute couture, les consciences s’éveillent sur l’impact environnemental de la mode. Elle est la deuxième industrie la plus polluante au monde, après le secteur pétrolier. Des boutiques de vêtements éco-responsables voient donc le jour pour proposer une alternative aux grandes enseignes. 

Une industrie polluante

1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre sont rejetés chaque année à cause de l’industrie du vêtement. Tout le processus de production est polluant. C'est particulièrement le cas pour les grandes enseignes productivistes. Il faut en effet d’abord récolter le coton, dont la culture nécéssite beaucoup de pesticides. Il faut ensuite produire et teindre le tissu avec des produits chimiques, ce qui nécéssite également beaucoup d'eau. Pour produire un t-shirt simple, de la culture du coton jusqu’au produit final, il faudra ainsi environ 2 700 litres d’eau. Pour un jean, cela s’élève à 10 000 litres d’eau. La surconsommation de ces produits est un véritable problème. En Europe, pour 5 millions de tonnes de textiles mises sur le marché chaque année, 4 millions sont jetées, parfois à l’état neuf, sans être recyclées.

Une production qui se fait dans des usines souvent délocalisées où les conditions de travail sont très mauvaises. C'est ce que dénonce Nayla Ajaltouni, coordinatrice au collectif Ethique sur l’étiquette. Pour elle, certaines marques "continuent de rechercher des moindres coûts de production, de produire en volume pour inciter à une consommation effrénée dans le but d'augmenter les profits".

Des marques éco-responsables

Face à ce constat assez alarmant, de nouvelles marques et de nouveaux magasins voient le jour. Ces marques produisent des vêtements en coton biologique, produits en France ou alors avec des matières plus respectueuses de l'environnement.

Mais ce sont des vêtements qui peuvent coûter cher. Les matières sont de meilleure qualité, ce qui a des répercussions sur le prix de vente. Pourtant un Français sur 2 aurait acheté un vêtement dans un magasin éco-responsable l’année dernière. Mais il existe des méthodes moins onéreuses pour s'habiller dans une démarche de respect de l'environnement. La journaliste Magali Moulinet-Govoroff en présente dans son livre Mode Manifeste, s’habiller autrement. Selon elle, il faut d'abord éviter d'acheter trop de vêtements puis d'en acheter fabriqués dans des matières respectueuses de l'environnement. On peut également se tourner vers de la location de vêtements ou de l'achat de seconde main.

Attention au greenwashing

Le greenwashing qu'on pourrait traduire par "verdissage" est une technique de communication et de marketing qui consiste pour une marque à se donner une image respectueuse de l'environnement alors que c'est totalement faux. Il faut donc se méfier, alerte Magali Moulinet-Govoroff : "une marque éco-responsable est une marque qui pense sur l'ensemble de sa chaîne de valeurs ses collections, qui fait attention aux matières choisies, à respecter des critères sociaux".

Si l’on veut faire attention à l’environnement en s’habillant, il est donc nécéssaire de bien s'informer sur les origines des vêtements que l'on achète. Les marques essayent d'ailleurs d'être de plus en plus transparentes. 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h13

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Clara Gabillet