Confinées chez elles, les familles s'organisent

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mardi 17 mars à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© Corinne SIMON/CIRIC - 16 janvier 2019 : Enfants préparant la pâte à crèpes. France.

Avec les mesures de confinement il faut réorganiser la vie de la famille. Et pour les parents s'improviser enseignants: l'apprentissage est forcément différent, mais tout aussi épanouissant!

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde désormais une large place à la libre antenne. Chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 11h, et chaque soir (à partir de mardi) de 21h à 22h, nous vous proposons des rendez-vous exceptionnels où vous avez la parole. > En savoir plus
► Appelez le 04 72 38 20 23
► Écrivez à : emissionspeciale@rcf.fr 

 

C’est une mesure inédite pour freiner la dissémination du coronavirus : les crèches, écoles et universités sont désormais fermées. L'école à la maison est devenue une réalité pour 12 millions d’élèves et leurs parents, qui doivent, dans cette situation inédite, s'organiser pour assurer l'équilibre familial.
 

Une nouvelle organisation pour toute la famille

Exemple à Lyon où la famille des Horts a pris les choses en main : Arnaud et Céline sont les parents de trois enfants de huit à 13 ans, Marine, Émile et Félix. Conscients que cette période de confinement risque de durer, ils ont convoqué un conseil de famille pour réfléchir à leur nouvelle organisation.

La famille s'organise autour d'une journée type : "On a convenu un lever à 7h30 / 8h, un petit-déjeuner, un peu de sport, rangement de la maison, on s'habille... et après on se met au travail." Les parents, qui "enchaînent réunions de travail" à distance et aide aux devoirs, doivent aussi se montrer à l'écoute des enfants, qui sont tout de même partagés entre excitation, joie et inquiétude. "Il faut organiser un peu tout ça, admet le père de famille, c'est via ces petites routines du quotidien qu'on va arriver à se maintenir dans la durée."
 

Quand les parents doivent s'improviser enseignants

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a insisté sur le fait que les élèves se sont pas en vacances. Pas question de laisser les jeunes dans l’oisiveté : le ministère insiste sur la nécessité d’assurer la "continuité pédagogique". Et préconise trois à quatre heures d'enseignement par jour. Pour l’instant un grand nombre d'élèves ont du mal à se connecter aux plateformes scolaires, qui se trouvent saturées.

"Les parents ne sont pas des enseignants !" Enseignante en CE2 à Villefranche-sur-Saône (Rhône), Bérengère conseille aux parents de "suivre un emploi du temps adapté à leur vie de famille" et aussi de "garder un rythme de travail" avec une certaine rigueur quant au respect des horaires. Elle recommande également de "s'astreindre à des moments de qualité". Jardinage, cuisine... passer du temps en famille c'est aussi l'occasion d'"apprendre autrement" et de "découvrir autrement la vie en famille, ce qui est tout aussi épanouissant".

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions