Covid-19: les stations de ski préparent leur protocole sanitaire

Présentée par UA-142903

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

lundi 19 octobre à 7h13

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© FRED DUFOUR / AFP

Direction la montagne où les stations affûtent leur protocole sanitaire pour rassurer les amateurs de ski.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Pendant les vacances de la Toussaint, on peut déjà skier sur les glaciers de Tignes en Savoie ou des Deux Alpes en Isère. Plus bas, on accueille les amateurs de VTT et rando. Mais pour 99% des acteurs de la montagne, c’est surtout une période de préparation des congés de Noël et de février. Avec cette année tout le côté sanitaire à penser. L'association France Montagnes, qui regroupe les principaux acteurs du tourisme, a publié un protocole sanitaire simple, comme le rappelle Jean-Marc Silva, directeur de France Montagne.
 

Un vrai respect des règles sanitaires

Montrer patte blanche au niveau sanitaire, c’est une clé pour inciter les potentiels vacanciers à partir. On vient justement à la montagne pour le plein air, la nature, la liberté, le sport. Mais rassurer les clients sur les moments où ils vont côtoyer du monde, c’est indispensable. Alors certaines stations se font carrément auditer et certifier par un prestataire privé. C’est le choix d’Avoriaz. Avec plus d’un million de nuitées l’hiver, elle a joué la carte de la prudence en faisant appel au Bureau Véritas et à son label SafeGuard. C'est ce qu'explique sur RCF Sébastien Mérignargue, directeur de l'Office de Tourisme d'Avoriaz 1800.

D’ailleurs les autorités veillent au grain sur ces questions de protocoles. Les préfets d’Isère, Savoie et Haute-Savoie vont faire attention à ce que certaines stations n’attirent pas les fêtards avec des mesures plus permissives, comme le rappelle Alain Espinasse, préfet de Haute-Savoie.
 

Des réservations plus tardives que d'habitude

Côté réservations, ce n'est pas exceptionnel. Mais ce n'est pas non plus catastrophique. C’est ce que constate Jérôme Pessey, directeur de l’école de Ski de La Clusaz. Un établissement qui recense 264 moniteurs et 3.000 élèves la saison passée.

L’attentisme, c’est vraiment le maître mot pour l’instant… Savoie Mont-Blanc Tourisme, l’organisme de promotion des deux départements savoyards estime que 40 à 50% de la clientèle potentielle est encore indécise. Aussi bien chez les skieurs français que pour les étrangers. Une situation qui pourrait se traduire par des réservations plus tardives que d’habitude. 
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h13

Chaque matin à 7h13, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Vanessa Sansone

Annécienne d'adoption depuis 2012. J'aime utiliser mes chaussures de randonnée et mon appareil à raclette. Je tente aussi de tenir sur des skis. Je couvre l'actualité du département. Et en particulier l'actualité des chrétiens qui s'engagent !