Dame de Coeur: "Notre-Dame est là dans toute l'histoire de France" explique Bruno Seillier

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 18 octobre 2018 à 8h10

Durée émission : 15 min

Dame de Coeur: "Notre-Dame est là dans toute l'histoire de France" explique Bruno Seillier

© Fanny Cohen-Moreau RCF

​Éblouissements garantis ! Le spectacle Dame de Cœur reprend ce soir sur la façade de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

À cette occasion, Stéphanie Gallet reçoit celui qui est à l’origine de ce son et lumière exceptionnel, Bruno Seillier. Bruno Seillier est scénariste, metteur en scène et scénographe. C’est à lui que l’on doit également La Nuit aux Invalides. L’an dernier, le spectacle Dame de Cœur avait attiré 100.000 spectateurs. Un chiffre encourageant qui a poussé Bruno Seillier à retenter l’expérience. Deux séances seront organisées chaque soir jusqu’au 25 octobre prochain.
 

Changer de regard sur Notre-Dame de Paris

"Ce sera une première pour beaucoup de gens qui viendront pour la première fois. Il faut être au niveau. Il faut que tout soit prêt. Il n’y a pas autant de stress que la première année, mais c’est un spectacle qui demande beaucoup de précision, beaucoup de calage. Tant que la première ne s’est pas déroulée, il y a quand même un peu de pression" explique Bruno Seillier.

"Contrairement à beaucoup de spectacles qui se donnent sur des parvis ou des façades de cathédrale, Dame de Cœur est un spectacle en deux parties. Tout d’abord un video-mapping, une séquence de vidéos monumentales qui dure 24 minutes. A l’issue de laquelle les portes de la cathédrale s’ouvrent et le public est invité à rentrer dans la cathédrale où il y a aussi toute une mise en lumière et un circuit intérieur" ajoute-t-il.

Ce spectacle est donc l’occasion de voir la cathédrale sous un autre regard. "C’est l’occasion de changer un peu ses atours, de changer ses costumes. On souligne certains détails, on donne au public certains codes de lecture du monument. L’image permet de mettre en valeur des choses parfois oubliées" explique le responsable de Dame de Cœur. Ce dernier, à qui l’on doit la mise en lumière de nombreux monuments français, rappelle au passage que Notre-Dame de Paris a de particulier sa verticalité, ainsi que sa dimension spirituelle.

 

Une cathédrale au coeur de l'histoire de France

"Dame de Cœur c’est avant tout trois dames. La première, c’est la dame architecturale qui est connue dans le monde entier. La deuxième, c’est Notre Dame en tant que cathédrale des Français. Elle est au cœur de l’histoire de France. Et la troisième dame, c’est celle qui a donné la raison de l’édification de ce bâtiment, c’est la Vierge Marie, la mère du Sauveur pour les catholiques" lance Bruno Seillier. Au-delà de ces dimensions intellectuelles, Bruno Seillier rappelle qu’il met un point d’honneur dans tous ses spectacles à intégrer la dimension grand public, familiale.

Ce nouveau spectacle, gratuit, s’inscrit dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale. "On trouve Notre-Dame dans beaucoup de moments de l’histoire de France, qu’ils soient heureux ou non. En novembre 1918, ce sont des soldats américains qui ont aidé les pompiers de Paris à sonner les cloches de Notre-Dame. Il y a eu une messe de Te Deum au moment de l’armistice,  à nouveau en 1944. Elle est vraiment là dans toute l’histoire de France" rappelle Bruno Seillier.

Pour ce nouveau spectacle, le synopsis est le suivant : "C’est un soldat américain qui est blessé sur le front, qui est soigné par une infirmière, et qui manifeste le regret, avant de mourir, de ne pas avoir pu voir Notre-Dame de Paris. Il va y avoir un dialogue entre l’infirmière et le soldat. Et va surgir de l’obscurité, du doute, de la peur, une Notre-Dame de Lumière" narre le metteur en scène.

"C’est un message de beauté, et donc de paix. Quelle que soit notre foi et notre origine, ce monument est ouvert à tous presque depuis le temps où elle a été édifiée. C’est une invitation à entrer, et à s’élever" conclut-il.

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 8h10 et 20h45 ; le dimanche à 7h30, 20h45

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.