Déconfinement: 18 chefs demandent la réouverture des restaurants

Présentée par UA-119929

S'abonner à l'émission

3 questions à

jeudi 23 avril à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© FRANCK FIFE / AFP - Avec la réouverture des restaurants, l'enjeu est de sauver "plus d’un million d’emplois", peut-on lire dans la tribune

18 grands noms de la gastronomie demandent la levée du confinement pour les restaurants: l'enjeu est de sauver "plus d’un million d’emplois". Le chef Yannick Alléno répond à nos questions.

La réouverture des restaurants n'est pas encore prévue

Si le déconfinement est prévu pour le 11 mai, la réouverture des bars et des restaurants n'est pas encore envisagée. Après les représentants des cultes mardi, les maires et les représentants de leurs associations ce jeudi, Emmanuel Macron poursuit ses entretiens pour préparer l'après-confinement. Il doit s'entretenir aujourd'hui avec les représentants des entreprises du secteur de l'hébergement touristique et de la restauration commerciale, en présence de Bruno Le Maire

Le ministre de l'Économie qui a déclaré ce matin sur France info : "Nous souhaitons que tous les commerces puissent rouvrir le 11 mai, par principe d'équité, je laisse simplement de côté la restauration, les bars et les cafés qui feront l'objet d'un traitement spécifique", expliquant que "rien ne serait pire pour cette profession que de rouvrir dans la précipitation".
 

18 chefs demandent la réouverture des restaurants à emmanuel macron

Les restaurateurs ne cachent pas leur inquiétude, depuis la conférence de presse d'Édouard Philippe de dimanche dernier. Le premier ministre a en effet annoncé que les restaurants ne rouvriront pas le 11 mai. Ce qui a aussitôt fait réagir les professionnels de la restauration. Le soir même, 18 grands noms de la gastronomie réunis au sein du Collège culinaire de France ont signé une tribune dans les colonnes du Figaro : "Monsieur le Président, les chefs vous demandent de rouvrir les restaurants !" [article payant]. 

Parmi les signataires, le chef Yannick Alléno, à la tête de trois restaurants à Paris et cumulant au total six étoiles au guide Michelin. "Le discours du Premier ministre, ça nous a fait réagir, explique-t-il, je crois qu'on ne peut pas rester comme ça, dans cette léthargie. Il faut qu'on prenne la responsabilité d'ouvrir son établissement, que ce soit dans les villages de France, dans les villes ou dans les mégapoles, si on peut le faire avec la sécurité du personnel et des clients assurée". L'enjeu, dit la tribune, est de sauver "plus d’un million d’emplois"
 

Les signataires de la tribune proposent un déconfinement partiel 

"Chaque restaurateur doit être responsable de sa réouverture", selon Yannick Alléno. Dans leur tribune signée au nom de toute la profession, et pas seulement les membres du Collège culinaire de France, les signataires demandent un décret de "déconfinement partiel de la restauration citoyenne responsable" dès que possible. 

Les signataires s'engagent à respecter les mesures sanitaires : lavage de mains, port du masque "quand on tousse"... "Il va falloir être très vigilant le virus est encore là." Même si, pour le chef du Pavillon Ledoyen, "un restaurant de qualité qui est dans le Collège culinaire de France connaît les gestes 'barrière' en cuisine, de fait !" Des mesures sanitaires que les clients, eux aussi, vont devoir respecter. "Il va falloir qu'ils aient l'habitude d'accepter le protocole à l'arrivée des restaurants", confirme Yannick Alléno.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Baptiste Madinier