"Demandez, on vous donnera" (Lc 11, 5-13)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

jeudi 11 octobre à 5h45

Durée émission : 5 min

"Demandez, on vous donnera" (Lc 11, 5-13)

© michal-galezewki-unsplash

"Demandez, on vous donnera"

Méditation de l'évangile (Lc 11, 5-13) par le père Michel Quesnel

Chant final: "Tout ce que vous demanderez à mon père - Ps 19" par le cgoeur de l'Abbaye de Sylvanès

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Imaginez que l’un de vous ait un ami
et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander :
“Mon ami, prête-moi trois pains,
    car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi,
et je n’ai rien à lui offrir.”
    Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond :
“Ne viens pas m’importuner !
La porte est déjà fermée ;
mes enfants et moi, nous sommes couchés.
Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
    Eh bien ! je vous le dis :
même s’il ne se lève pas pour donner par amitié,
il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami,
et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
    Moi, je vous dis :
Demandez, on vous donnera ;
cherchez, vous trouverez ;
frappez, on vous ouvrira.
    En effet, quiconque demande reçoit ;
qui cherche trouve ;
à qui frappe, on ouvrira.
    Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson,
lui donnera un serpent au lieu du poisson ?
    ou lui donnera un scorpion
quand il demande un œuf ?
    Si donc vous, qui êtes mauvais,
vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint
à ceux qui le lui demandent ! »

Source : AELF
 

Méditation Père Michel Quesnel

La prière de demande : un grand sujet, source de nombreuses déceptions. Qui d’entre nous n’a pas été déçu parce qu’il demandait à Dieu quelque chose et que le ciel est resté sourd ? Alors, : « Demandez, et il vous sera donné… » Est-ce crédible ?
Demandez, oui. Mais pas n’importe quoi, et pas n’importe comment. Dans la dernière phrase de cette page d’évangile, Jésus précise que c’est l’Esprit Saint qui sera donné lorsqu’on le demande au Père.
Et dans l’histoire qui introduit ce passage sur la prière de demande, le demandeur ne demande pas pour lui tout seul. Il vient trouver un ami au milieu de la nuit parce qu’un autre ami est arrivé chez lui, et qu’il veut lui offrir une hospitalité correcte. C’est une demande altruiste.
Trop souvent, lorsque nous nous tournons vers le ciel pour demander quelque chose, nous demandons quelque chose pour nous tout seuls. « Seigneur, accorde-moi ceci… ou accorde-moi cela. » Au lieu d’ouvrir, ce que la prière est toujours censée faire, elle enferme : je la réduis à une affaire entre Dieu et moi. Et les autres, et mes frères, que deviennent-ils ?
L’exemple de l’ami demandeur offre une belle leçon : ne jamais demander pour soi tout seul. « Seigneur, j’ai besoin de cela, accorde-le-moi… Mais accorde-le aussi à tel de mes frères qui est dans une situation analogue à la mienne et qui en a autant besoin que moi. »

Oui, Seigneur, ne permets pas que ma prière m’enferme. Je suis un mendiant de tes bienfaits, mais d’autres personnes humaines le sont autant que moi. Alors, si tu m’accordes telle grâce, accorde-la aussi à mes frères et à mes sœurs qui ont des besoins analogues. Et je fais confiance à l’amour que tu nous portes.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF