"Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite" (Jn 15, 9-11)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

jeudi 23 mai à 5h45

Durée émission : 5 min

"Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite" (Jn 15, 9-11)

© michal-galezewki-unsplash

"Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite"

Méditation de l'évangile (Jn 15, 9-11) par le père Antoine Adam

Chant final : "Demeurez en mon amour" par la communauté de l'Emmanuel

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite. 

Source : AELF

 

Méditation Père Antoine Adam

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon
Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. » Demeurer dans son amour ? Le mot « demeure » ou « demeurer » apparait très tôt dans l’Evangile de Jean. Il apparait dans une question lors de la première rencontre des premiers disciples avec Jésus : « Maître où demeure tu ? »  Comme s’ils lui demandaient quel était son lieu ? De fait beaucoup de personnes contrariées par la parole de Jésus lui poseront la question « d’où es-tu ? ». Et l’énigme peu à peu s’éclaircira puisque Jésus parlera à ses disciples de sa demeure comme une habitation en la présence du Père. Son lieu, sa liberté, sa joie d’être vient de la réception d’un autre que lui-même. Jésus n’est pas seul, isolé, solitaire, il existe en se recevant de celui qu’il appelle le Père. La manière d’être de Jésus, cet être si libre, « plein de grâce et de vérité » comme le dit le prologue de l’Evangile de Jean, s’éclaire parce que de toute éternité Jésus – le Verbe de Dieu est dans le sein du Père. Elle révèle l’éclat d’une personne amoureuse, tournée vers l’objet de son amour. Les disciples sont appelés à « demeurer dans l’amour » de Jésus-Christ en écoutant sa parole, à demeurer en étant cette communauté des baptisés se donnant le baiser de paix par un travail incessant de  éconciliation, vivant la fraction du pain et le service des autres comme le lavement des pieds. Autant de lieux où nous est offert l’amour du Christ. Faire ce travail de « demeurer » nous dilate l’esprit, le cœur, la mémoire. Parfois dans les larmes, quand nos rétrécissements du cœur bloquent la croissance de notre être. Quand nous croyons nous perdre à l’ombre de la croix. Quand nous refusons de croire que le Christ est vraiment ressuscité des morts et que le pardon des péchés nous est donné. C’est en vivant la traversée du mystère Pascal que la joie promise prend tout son sens, car elle est un don qui nous vient du « premier né d’entre les morts ». 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF