Des cadenas d'amour pour financer une réinsertion

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

vendredi 12 avril à 7h52

Durée émission : 3 min

La bonne idée

© Jacques DEMARTHON AFP

Comment des cadenas parisiens ont-ils pu financer un chantier de réinsertion pour migrants ? Réponse ce Vendredi à Montrouge

Cet après midi, en région parisienne, l’Armée du Salut inaugurera un tout nouveau chantier d’apprentissage destiné aux migrants. Et son histoire est plutôt attachante. C’est bien le mot. Car à l’origine du financement de ce projet, il y a des cadenas. Mais pas n’importe lesquels, ceux du pont des Arts, à Paris.

En Mai 2017, 165 lots de ces cadenas sont donc vendus aux enchères. Les acquéreurs ? Des Américains, des Italiens, mais aussi des Brésiliens, des Chinois ou des Coréens, ravis d’emporter un "little touch of Paris". 250. 000 euros sont récoltés dont  82.000 reversés à trois associations caritatives, dont l’armée du Salut. Une somme qui va servir à financer un local et une formation pour douze personnes migrantes, dont trois femmes.

Et pour assurer cette formation, l’Armée du salut s’est associée au Collectif des Bâtisseuses, qui réunit des femmes architectes et urbanistes, ainsi que Adage, un organisme enseignant le français à des fins professionnelles. En exercice pratique, c’est un local situé à Montrouge qui a été entièrement rénové. Et les débouchés sont prometteurs.

Vendredi 12 avril à 17h, la première promotion des 12 apprenants recevront leurs diplômes, en présence de toute une série d’élus. Une jolie façon, à partir de cadenas, de s’ouvrir un nouvel horizon.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.