Discours sur l'état de l'Union sous haute tension pour Donald Trump

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

mardi 5 février à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© BRENDAN SMIALOWSKI AFP

​Le président américain va prononcer mardi son discours sur l’état de l’Union. Un discours déjà reporté en raison du shutdown qui a paralysé l’administration pendant plus d’un mois.

Ce discours est évidemment un moment très attendu du mandat du président américain, d’autant plus après la paralysie quasi-générale des administrations américaines. Durant ce discours, Donald Trump doit exposer son programme et sa  vision de l’avenir du pays.
 

Donald Trumpa dû repousser son discours sur l’état de l’Union suite au refus de la démocrate Nancy Pelosi de l’inviter. Est-ce-que le président américain se trouve aujourd’hui dans une position de faiblesse ?

"Il est certainement aujourd’hui dans une position extrêmement délicate dans la mesure où il doit pour la première fois depuis qu’il a été élu faire face à une des deux chambres contrôlée par le parti démocrate. On arrive également au terme de l’enquête du procureur Mueller qui va sans doute rendre son rapport. Dans l’affrontement avec les démocrates qui a donné lieu au shutdown, le président est le grand perdant, et il a dû céder devant des sondages qui montraient que l’opinion publique américaine le désignait comme fautif dans cet affrontement" explique Vincent Michelot, professeur d’histoire politique américaine à Sciences Po Lyon.
 

L’objectif va-t-il être la reconquête de son électorat avec ce discours ?

"Quoi qu’il arrive pour le président Trump, tout discours, toute décision de l’Etat, toute annonce a des vues fortement électoralistes. Il s’agit effectivement d’une tentative de reconquête d’un électorat qui ne l’a pas véritablement déserté. Le président Trump ne fait pas grand-chose pour élargir cette base, pour la consolider. Bien au contraire, il se tient généralement à des propos très polémiques, qui divisent, notamment sur la question de l’immigration qui sera probablement au centre du débat sur l’état de l’Union" ajoute Vincent Michelot.
 

Est-ce-que Donald Trump pourrait déclarer le pays en état d’urgence pour pouvoir accéder enfin au financement de son mur ?

"Chaque jour qui passe rend cette éventualité de moins en moins probable. Déclarer en état d’urgence aujourd’hui est simplement un artifice politique assez grossier, d’un point de vue institutionnel, y compris à l’intérieur de son propre parti. Parti où de nombreuses figures le découragent ouvertement de céder à cette déclaration d’urgence" conclut le professeur d’histoire politique américaine à Sciences Po Lyon.

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h41 et 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!