Écologie, l’heure de vérité

Présentée par PR-22064

L'édito de François Huguenin

mercredi 1 juillet à 7h55

Durée émission : 3 min

Écologie, l’heure de vérité

© RCF

La vague verte qui s'est réveillée le week-end dernier aux municipales interroge François Huguenin: et si l'écologie était une chose trop sérieuse pour être laissée aux seuls écologistes?

00:00

00:00

Sur fond d’une abstention considérable, la vague écologiste, qui a pris possession de Lyon, Marseille, Bordeaux et Strasbourg, constitue l’événement de ces dernières municipales. Sans doute, les angoisses sanitaires liées au Covid ont-elles renforcé la volonté des Français d’agir en ce domaine. Mais à quelles conditions cette implantation des écologistes peut-elle réussir à transformer positivement notre société ?

Tout d’abord, il conviendra d’avancer résolument, même si les actions locales ne pourront tout régler. Nous savons certes que la question climatique est urgente à traiter au niveau national et international. Mais de vraies actions locales peuvent avoir de vrais résultats. Et les réussites de terrain seront de nature à faire pression sur le gouvernement pour que l’exécutif s’engage bien plus résolument dans la transition écologique. Ensuite, il est urgent que, face à cette nouvelle responsabilité, l’écologie sorte de son enclave somme toute confortable. Les maires de communes vertes seront aussi attendus sur des dossiers sensibles comme la politique d’aide sociale, dans un environnement où la précarité et la pauvreté vont monter en flèche. Les tensions urbaines risquent de s’exacerber. Il faudra donc que les majorités vertes prouvent leur capacité à gouverner une ville pour être crédibles au niveau national.

Pour cela, il me semble clair que l’écologie ne peut être prisonnière d’un positionnement idéologique d’un gauchisme très peu rassurant sur des points cruciaux comme les rapports avec le communautarisme islamique. Si l’écologie reste un mouvement qui touche seulement les classes urbaines aisées et délaisse les campagnes et les couches populaires, elle aura échoué à présenter une vraie capacité à rassembler. Elle doit être à droite comme à gauche, un appel d’air pour des formations politiques à bout de souffle, et doit apporter une capacité à fédérer l’ensemble des Français. C’est pourquoi, il est nécessaire que les maires de France, quelle que soit leur étiquette, prennent à bras le corps les dossiers concernant la préservation de l’environnement.

L’écologie, comme la réduction de la fracture sociale et la sécurité dans les territoires défavorisés fait partie des enjeux majeurs qui doivent préoccuper chaque équipe municipale. Au fond, l’écologie est l’affaire de tous. Et si c’était une chose trop sérieuse pour être laissée aux seuls écologistes ?

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 7h55

Chaque mercredi, dans La Matinale RCF, retrouvez l'édito de François Huguenin.

Le présentateur

François Huguenin

Historien et essayiste (dernier ouvrage Le Pari chrétien chez Tallandier), François Huguenin est aussi éditeur et collabore aux magazines La Vie, Prier, Le Figaro Magazine, Magnificat et Aleteia.