Ecran

Présentée par PR-17987

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

vendredi 17 janvier à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Quelle différence importante y-a-t-il entre ma grand-mère et ma génération ?

Eh bien c’est que je suis quasiment né avec la notion d’écran à la maison avec la télévision, et aujourd’hui avec nos ordinateurs et nos téléphones intelligents. Et quand on dit écran on ne pense qu’à ce type d’écran, ce qui suppose donc qu’on aille en rechercher l’origine bien sûr beaucoup plus loin…

Ce mot est attesté en français au XIIIe siècle, dans le dernier quart de ce siècle du Moyen Âge, sous la forme escren, d’ailleurs, et avec un sens simple, on désignait par ce mot le panneau qui servait à se garantir de l’ardeur d’un foyer. Puis dès 1538, on atteste d’un nouveau sens, il s’agit alors de tout objet interposé qui permet de se protéger ou de se dissimuler.

Un peu pus tard, en 1857, l’écran a aussi défini ce châssis tendu de toile dont se servaient les peintres pour voile un excès de lumière. Enfin, en 1859 arrive l’ancêtre de l’écran auquel nous sommes habitués, l’écran devient en effet le tableau blanc sur lequel on fait projeter l’image d’un objet. Ce n’est pas encore le sens cinématographique qui sera lui repéré en 1895. On voit que c’est une longue histoire.

Il nous vient du moyen néerlandais, je rappelle d’ailleurs au passage que le néerlandais ressemble de très près disent les linguistes à la langue que parlait notre premier roi de France Clovis. Et donc c’est peut-être un mot que prononçait Clovis, en regardant la télévision…  donc le mot scherm, signifiant paravent et qui était déformé en écran, plus conforme aux sonorités de notre langue. Et bien sûr le mot écran a séduit les verbicrucistes.

Eh bien « petit chez » soi, bien sûr par rapport au grand écran au cinéma. Il y a aussi « attraction des étoiles », les stars, mais là c’est le grand écran. Moi j’ajouterai, parfois du vent. Pour dire « écran de fumée ». En tout cas sans écran, je suis à cran.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.