Elargir les horizons en prison avec "Champ libre"

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

lundi 8 avril à 7h52

Durée émission : 3 min

Elargir les horizons en prison avec "Champ libre"

© Pixabay

Recrééer du lien social en milieu carcéral, c'est l'objectif de "Champ libre" , une association lancée par deux anciennes étudiantes.

Le sentiment d'isolement ne concerne pas que les personnes âgées. Il peut aussi se ressentir en détention. D'où l'action de cette association lancée par deux anciennes étudiantes. Elle s’appelle "Champ libre". Alors évidemment, pour une prison, c’est plutôt paradoxal.

Comprenez plutôt "ouverture à tous les horizons" et même les plus insolites. L’association est née il y aura bientôt six ans à l’initiative de deux anciennes membres de Génépi, mouvement étudiant intervenant en milieu carcéral. Son objectif : recréer du lien social en proposant des ateliers avec des thèmes variés, comme le yoga, l’astro physique, l’archéologie ou encore la création de bouquets de fleurs. 

Mais l’action de "Champ libre" ne s’arrête pas là. Elle veut aussi sensibiliser au quotidien des détenus. Et de citer ce sondage comme quoi plus de 50% des Français les trouveraient trop bien traités. D’où l’envie de creuser plus loin. Depuis sa création, "Champ libre" a touché 970 personnes en situation d’isolement, dans cinq prisons et un centre de réinsertion de la région parisienne. Un bilan plutôt positif et des perspectives pour 2019.

L’association compte aujourd’hui 240 bénévoles. Mais elle es toujours prête à en accueillir de nouveaux, qui ont un peu de temps à consacrer aux autres. Alors, pour passer de l’autre coté du mur, rendez-vous sur son site www.champlibre.info

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.