Emmanuel Barbe : "encore beaucoup trop de morts sur les routes"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mardi 12 février à 8h10

Durée émission : 15 min

Emmanuel Barbe : "encore beaucoup trop de morts sur les routes"

© Fanny Cohen Moreau

​Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, revient sur les manifestations des auto-écoles, la limitation à 80 km/h et la mortalité sur les routes.

La réforme du permis de conduire

Lundi les auto-écoles manifestaient contre la réforme annoncée du permis de conduire, et Emmanuel Barbe rappelle que "leurs craintes sont connues et anciennes, mais ce n’est qu’un rapport parlementaire".

Ce rapport propose d’intégrer le permis de conduire notamment au service national universel obligatoire, et Emmanuel Barbe commente : "ça me semble une très bonne idée parce que savoir conduire est indispensable aujourd’hui, et ce sera une clé pour faire baisser le prix du permis de conduire tout en s’appuyant sur les auto-écoles".

"Encore beaucoup trop de morts"

Début 2019 a été publié le bilan annuel de la sécurité routière pour 2018, avec pour principale annonce le très faible nombre de morts sur les routes, mais pour Emmanuel Barbe "il y a encore beaucoup trop de morts", et c’est selon lui "incontestablement" c’est lié à la mesure du 80 km/h. Il confesse être "très fasciné par l’énergie à contester de l’effet de la baisse des limites de vitesse sur le nombre de morts de la route ».

Emmanuel Barbe dénonce le vandalisme des radars, "c’est une baisse de revenus, sachant que 92% de cet argent va à la sécurité routière et dans la construction des routes", mais il ne confirme pas les chiffres de radars vandalisés. 

Pour Emmanuel Barbe, il reste encore d’autres chantiers pour plus de sécurité sur la route, comme la lutte contre l’alcool et la drogue au volant, et le fléau "des distracteurs que constituent les téléphones portables".

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.