Emmanuel Macron aux Bernardins: "nous voulons redire ce qui anime les catholiques aujourd'hui" explique Mgr Ribadeau-Dumas

Présentée par , ,

S'abonner à l'émission

3 questions à

lundi 9 avril à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© Ciric

​Emmanuel Macron se rend lundi 9 avril au soir à la réception organisée par la Conférence des Évêques de France, aux Bernardins.

Une véritable première. Pas moins de 400 personnes ont été conviées pour assister à cette rencontre inédite : des élus, des chefs d’entreprise et des responsables religieux.
 

Dans quelle démarche s’inscrit cette invitation ?

"L’invitation que Mgr Pontier et le Conseil permanent ont adressée germe depuis quelque temps. Elle prend place dans le cadre habituel des relations entre l’Église et l’État, qui sont nombreuses et régulières, que ce soit dans le cadre de l’instance annuelle de dialogue avec le gouvernement ou dans les relations plus quotidiennes avec le ministère de l’Intérieur et des Affaires étrangères. Mais il a semblé qu’il était important que le président de la Conférence puisse avoir une parole plus directe. Sans doute parce que tous ceux que nous avons l’occasion d’entendre nous ont dit que la parole de l’Église était attendue.  La deuxième chose, c’est qu’il y a un climat politique renouvelé, et le président de la République a manifesté à plusieurs occasions son désir de faire une place aux religions dans la société, et la troisième raison, c’est qu’un certain nombre de catholiques attendent une parole sereine et tranquille de l’épiscopat sur un certain nombre de sujets de sociétés" explique Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général de la Conférence des Évêques de France.
 

Certains voient dans cette initiative une façon pour les catholiques de s’afficher comme le font les confessions minoritaires ?

"Pour moi la question n’est pas de savoir si nous sommes majoritaires ou minoritaires, mais de savoir si nous voulons être catholiques au cœur d’une société dont nous savons bien qu’elle est sécularisée. Nous voulons redire ce qui anime les catholiques aujourd’hui, avec calme et sérénité, et prendre les moyens pour ce faire, et le fait que cette invitation avec le président de la République puisse être retransmise par les médias est aussi une occasion de véhiculer les messages de l’Eglise" ajoute le prélat. 
 

Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer au président de la République ?

"Nous avons lancé cette invitation au cours de l’octave de Pâques, et ce n’est pas rien. Ce temps pascal nous parle profondément de la victoire de l’amour sur la haine, et du prix de la faiblesse humaine. Le fil directeur sera sans doute celui de la place de la vulnérabilité et de la fragilité accordée au cœur d’une société. Je pense que ce sera l’un des thèmes importants et qui a des ramifications dans un certain nombre de sujets, qu’il s’agisse des questions de bioéthique, de la place des migrants, de la place des jeunes dans la société, ou tout simplement de la place de l’homme dans notre monde" conclut Mgr Olivier Ribadeau-Dumas.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h41 et 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Les présentateurs

Pauline de Torsiac

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.