Endométriose: "le premier symptôme, c'est la douleur" explique Odile Bagot

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

vendredi 29 mars à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© ALAIN JOCARD AFP

​Focus sur une maladie qui touche une femme sur dix en âge de procréer : l’endométriose. Une maladie gynécologique inflammatoire, souvent méconnue.

Il est en effet difficile d’obtenir un diagnostic. Il y a également un manque d’informations des femmes et des professionnels de santé quant à cette pathologie. Pour lutter contre ce manque de reconnaissance, une marche mondiale contre l’endométriose est organisée samedi 30 mars. Et notamment à Paris.
 

L’endométriose est une pathologie dont on parle de plus en plus. Pourtant elle est encore mal reconnue en France. Comment l’expliquez-vous ?

"Cette maladie a pour symptôme principal la douleur. Or la douleur est un symptôme qui pourrait correspondre à beaucoup de pathologies. Malheureusement, on a encore dans notre société cette idée que l’on accouche dans la douleur, que les règles sont douloureuses. Ce qui est absolument inacceptable. Et donc ce symptôme qui est important est trop souvent pris à la légère" explique Odile Bagot, gynécologue, auteur de "Vagin et compagnie : on vous dit tout" (éd. Mango).
 

Le diagnostic est long à établir. Entre sept et neuf ans en moyenne. Quels symptômes pourraient nous alerter ?

"Le premier symptôme qui devraient alerter les femme est la douleur, et plus particulièrement la douleur au moment des règles. Une douleur de règles qui ne passe pas avec un traitement simple comme le paracétamol doit impérativement être exploré. Cela commence souvent par une échographie qui doit être faite dans un centre avec un spécialiste qui connaît la maladie, et éventuellement pousser ensuite des investigations avec une IRM. L’autre douleur qui n’est pas souvent exprimée par les femmes ce sont les douleurs au moment des rapports sexuels. Ces deux douleurs doivent faire réfléchir et pousser les spécialistes" ajoute-t-elle.
 

On associe souvent l’endométriose à la douleur pendant les règles, mais aussi à l’infertilité. Est-ce que l’on peut tomber enceinte avec cette maladie ?

"Il est tout à fait possible de tomber enceinte avec l’endométriose. Il est vrai que l’on peut tomber sur l’endométriose dans les bilans de fertilité soit parce qu’un ovule d’endométriose vient boucher les trompes, soit parce qu’une greffe d’endométriose sur les ovaires va faire dysfonctionner l’ovulation. Mais l’infertilité est un symptôme secondaire, et pas le plus fréquent" conclut Odile Bagot.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Florence Gault

Journaliste à RCF depuis 2005, Florence a d’abord travaillé à RCF Méditerranée, à Toulon pendant six ans, avant de rejoindre la rédaction nationale. Globe-trotter dans l’âme, elle aime partir à la rencontre de l’autre. Ce qu’elle préfère à la radio: jouer avec les sons pour vous raconter des tas d’histoires!