"On est loin de la mondialisation heureuse", estime Fabrice le Saché

Présentée par PR-27943

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 25 février à 8h10

Durée émission : 12 min

"On est loin de la mondialisation heureuse", estime Fabrice le Saché

© Simon Marty

Le vice-président du Medef estime qu'il faut rééquilibrer les règles du jeu dans la mondialisation et réfléchir à la relocalisation des unités de production.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Quel est l’état de santé des entreprises en France ? Où en est le dialogue social ? Quelle place pour la parité au cœur des organes de direction ? Autant de questions posées à Fabrice le Saché. Le vice-président du Medef est l'invité de la Matinale RCF. 

La santé des entreprises toujours fragile

En pleine crise sanitaire et économique, la fin des aides et une conjoncture encore fragile entraîneraient la destruction de 230.000 emplois cette année, après la destruction de 360.500 emplois dans le privé en 2020, selon une prévision de l’Unédic. "La situation est évidemment difficile pour un certain nombre d’entreprises notamment pour l’économie présentielle comme l’hôtellerie ou la restauration", déplore Fabrice le Saché. Toutefois, "il y a quand même 85 % de taux d’activité de notre économie", rassure-t-il.

La recherche française pointée du doigt

Avec l’absence d’un vaccin français contre le Covid-19, la recherche française est pointée du doigt. Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a lui-même estimé que c'était "le moment de se remettre en cause" pour le "pays de Pasteur". Fabrice le Saché poursuit cette réflexion : "La question c’est de savoir pourquoi ils entreprennent ailleurs que dans notre pays. On est quand même un grand pays de recherche. On a un cadre qui a des aspects positifs mais aussi qui ne permet pas tout le temps d’attirer les meilleurs talents".

L'enjeu des relocalisations

Un autre enjeu soulevé durant la crise sanitaire concerne la relocalisation de certaines unités de production en France. Les masques et certains médicaments sont en majorité produits en Chine. "Sur le plus long terme, il y a la souveraineté et la localisation de la production en France. Comment on fait pour avoir plus d’éléments de sécurité sanitaire chez nous ?", s’interroge le vice-président du Medef, qui travaille sur la question. "La mondialisation heureuse on en est loin parce que tout le monde ne joue pas avec les mêmes règles."

L’organisation patronale se dit également concernée par l’égalité femmes-hommes dans les organes de direction. "C’est aussi un sujet qui nous occupe beaucoup, affirme Fabrice le Saché. "La France est le premier pays sur la parité dans les conseils d’administration d'Europe. On sur-performe dans les conseils d'administration des entreprises. Maintenant la question qui se pose c’est dans les instances dirigeantes." 

Trouver l'équilibre sur le télétravail

Il demeure aussi beaucoup de questions autour du télétravail, qui doit perdurer en cette période d’épidémie selon la ministre du Travail Elisabeth Borne. "Il y a plein de modifications à faire pour que ce soit opérationnel, notamment en termes de cybersécurité. Il y a aussi une demande pour certains salariés de revenir physiquement. On essaye de trouver le bon équilibre", conclut Fabrice le Saché.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Simon Marty reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Simon Marty

Simon Marty présente la Matinale RCF.