"Étendant la main vers ses disciples, il dit : "Voici ma mère.." (Mt 12, 46-50)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mardi 23 juillet à 5h45

Durée émission : 5 min

"Étendant la main vers ses disciples, il dit : "Voici ma mère.." (Mt 12, 46-50)

© David Zawila UNSPLASH

"Étendant la main vers ses disciples, il dit : "Voici ma mère et mes frères" "

Méditation de l'évangile (Mt 12, 46-50) par le père Nicolas de Boccard

Chant final: "Mon père je m'abandonne à toi" par la communauté de l'Emmanuel

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    comme Jésus parlait encore aux foules,
voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors,
cherchant à lui parler.
    Quelqu’un lui dit :
« Ta mère et tes frères sont là, dehors,
qui cherchent à te parler. »
    Jésus lui répondit :
« Qui est ma mère,
et qui sont mes frères ? »
    Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit :
« Voici ma mère et mes frères.
    Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux,
celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère.

Source : AELF
 

Méditation Père Nicolas de Boccar

Jésus est aux prises avec les pharisiens et les scribes dans le chapitre 12 de Matthieu. Ils ont du mal à le situer : quel est celui-ci ? se demandent-ils. « C’est par Satan qu’il expulse les démons » répond l’un d’eux au début du chapitre, à la suite d’une guérison. Ils le voient du côté du mal, alors que cet homme fait le bien. Ils demandent alors encore un signe, et Jésus leur rappelle celui de Jonas. 

C’est au cœur de cette confrontation que la mère de Jésus et ses frères cherchent à lui parler. C’est à Lui maintenant de se situer par rapport à eux, et sa réponse est surprenante : « Qui est ma mère, qui sont mes frères ? » et, tendant la main vers ses disciples, nous dit l’écriture : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur et une mère ».

Notre première réaction est affective : comment un fils peut-il parler ainsi de celle qui l’a mis au monde ! Et pourtant, Marie a dû être dans une joie profonde de savoir que Jésus préférait en elle la petite enfant du Père que sa mère selon la chair. Il dépasse les liens naturels pour manifester les liens spirituels. Par cette réponse, Jésus nous invite à nous regarder non pas avec un regard humain selon nos affinités ou nos inimitiés, mais selon le regard de Dieu, qui voit tout avec bienveillance et vérité. Quel regard libérateur, qui nous appelle à l’essentiel, à être ce que Dieu attend de nous, à être des saints, puisque c’est pour cela qu’Il nous a créés. La sainte de ce jour, Sainte Brigitte, co-patronne de l’Europe, vivait pleinement de cette intimité avec le Père, par le Fils, dans l’Esprit et nous a laissé un écrit étonnant et stimulant : les Révélations. Voilà une belle lecture de méditation pour l’été ;
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF