"Être beau" avec Frédérique Deghelt

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

samedi 27 juillet à 8h10

Durée émission : 15 min

"Être beau" avec Frédérique Deghelt

© Fanny Cohen Moreau

Écrivaine, Frédérique Deghelt publie « Être beau », 18 portraits en textes et en photographies de personnes en situation de handicap.

L’ouvrage a été inspiré à Frédérique Deghelt par son fils Jim, porteur d’une maladie génétique. "A partir du moment où les autres vous renvoient tout le temps que vous n’êtes pas comme les autres et que vous n’avez pas les mêmes droits qu’eux on finit par le croire". La rencontre avec la photographe Astrid di Crollalanza a été déterminante, "j’ai trouvé qu’il y avait chez cette fille quelque chose de particulier".
 

Face au handicap

Pour Frédérique Deghelt, dans ce projet "l’idée était surtout d’aller vers, de rencontrer, de découvrir". "Ce n’est pas parce que je suis la même d’un enfant différent que cela fait de moi quelqu’un de légitime mais il me semblait que quelque chose était là et je ne voulais rien m’interdire, je voulais raconter nos rencontres, avec les difficultés et la peur". Elle explique : "il y a une gêne face au handicap et c’est dommage parce qu’on pourrait avoir un comportement naturel". 
 

Leur regard sur leur corps

"A l’adolescence on a un rapport au corps et à l’image de soi qui est à peu près le même, et on est adolescent avant d’être en situation de handicap" raconte Frédérique Deghelt. "Beaucoup de personnes en situation de handicap ne se vivent pas beaux. Certaines femmes par exemple se maquillent et se préparent mais ne regardent pas le résultat".

Et s’il fallait trouver une définition de la beauté, Frédérique Deghelt propose "être beau c’est être au plus près de quelque chose qui est en vous et qui est peut être la partie la plus inconnue de vous, vous vraiment, pas votre environnement".

Ce livre a "précisé" son regard sur le handicap, "il ne l’a pas changé". Frédérique Deghelt dénonce le fait qu’en France on est très en retard sur la question du handicap, que les personnes sont plus "cachées" que dans d’autres pays, et que les villes sont peu adaptées aux personnes en situation de handicap.
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.