EVANGILE DU 10 NOVEMBRE JEAN-PIERRE POMMIER

Présentée par

S'abonner à l'émission

Temps spirituel

samedi 10 novembre à 8h45

Durée émission : 7 min

Temps spirituel

Commentaire Évangile de Luc ch. 16 v 09 à 15

Lectures de la messe
Première lecture
« Je peux tout en celui qui me donne la force » (Ph 4, 10-19)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens

Frères,
    j’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur
à voir maintenant refleurir vos bonnes dispositions pour moi :
elles étaient bien vivantes,
mais vous n’aviez pas occasion de les montrer.
    Ce ne sont pas les privations qui me font parler ainsi,
car j’ai appris à me contenter de ce que j’ai.
    Je sais vivre de peu,
je sais aussi être dans l’abondance.
J’ai été formé à tout et pour tout :
à être rassasié et à souffrir la faim,
à être dans l’abondance et dans les privations.
    Je peux tout
en celui qui me donne la force.
    Cependant, vous avez bien fait de vous montrer solidaires
quand j’étais dans la gêne.
    Vous, les Philippiens, vous le savez :
dans les premiers temps de l’annonce de l’Évangile,
au moment où je quittais la Macédoine,
je n’ai eu ma part dans les recettes et dépenses
d’aucune Église, excepté la vôtre.
    À Thessalonique déjà, vous m’avez envoyé, et même deux fois,
ce dont j’avais besoin.
    Je ne recherche pas les dons ;
ce que je recherche,
c’est le bénéfice qui s’ajoutera à votre compte.
    J’ai d’ailleurs tout reçu, je suis dans l’abondance ;
je suis comblé depuis qu’Épaphrodite m’a remis votre envoi :
c’est comme une offrande d’agréable odeur,
un sacrifice digne d’être accepté et de plaire à Dieu.
    Et mon Dieu comblera tous vos besoins selon sa richesse,
magnifiquement,
dans le Christ Jésus.

            – Parole du Seigneur.

Psaume
(Ps 111 (112), 1-2, 5-6, 8a.9)

R/ Heureux qui craint le Seigneur !
ou : Alléluia ! (Ps 111, 1a)

Heureux qui craint le Seigneur,
qui aime entièrement sa volonté !
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
la race des justes est bénie.

L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.

Son cœur est confiant, il ne craint pas.
À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !

Évangile
« Si vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ? » (Lc 16, 9-15)

Alléluia. Alléluia.
Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.
Alléluia. (cf. 2 Co 8, 9)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Moi, je vous le dis :
Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête,
afin que, le jour où il ne sera plus là,
ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.
    Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose
est digne de confiance aussi dans une grande.
Celui qui est malhonnête dans la moindre chose
est malhonnête aussi dans une grande.
    Si vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête,
qui vous confiera le bien véritable ?
    Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance,
ce qui vous revient, qui vous le donnera ?
    Aucun domestique ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »

    Quand ils entendaient tout cela, les pharisiens,
eux qui aimaient l’argent,
tournaient Jésus en dérision.
    Il leur dit alors :
« Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes
aux yeux des gens,
mais Dieu connaît vos cœurs ;
en effet, ce qui est prestigieux pour les gens
est une chose abominable aux yeux de Dieu. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Samedi 10 novembre 2018, RCF Alpha, Évangile pour tous

Commentaire Évangile de Luc ch. 16 v 09 à 15

Pour comprendre le début du texte d'Évangile d'aujourd'hui, il faut le replacer dans son contexte car il suit l'épisode du gérant malhonnête. Jésus y fait l'éloge de son habileté dans le monde mais pas de sa malhonnêteté.

Ici, Jésus nous conseille de préparer notre à venir éternel en partageant avec les pauvres qui nous recevront dans la Cité de Dieu. Être habile, c'est considérer l'Argent comme un moyen et non comme un but.

Il faut rappeler que le but de notre vie est la rencontre avec Dieu le Père, en imitant Jésus-Christ.

En lisant ce texte d'Évangile, il me revient en mémoire une conclusion de réflexions où le discernement de toute situation pouvait se faire à la lumière de la parole de Jésus "Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent."

Ainsi, quand nous avons un choix à faire, il ne faut pas s'arrêter aux apparences mondaines de la situation mais rechercher l'intention profonde.

Par exemple, dans notre vie professionnelle, le nouveau produit qui sera proposé au client a-t-il pour but de rendre un vrai service au client ou est-ce une nouvelle trouvaille pour gagner plus d'argent ? Illustration flagrante, vendre un accès internet à une personne âgée qui n'a aucun équipement pour l'utiliser.

Mais il n'est pas toujours facile à déceler l'intention profonde ainsi Jésus précise : "Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes aux yeux des gens, mais Dieu connaît vos cœurs ; en effet, ce qui est prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu".

Nous sommes tous sous influence des personnes que décrit Jésus, ceux qui se laissent dominés par les grandes concupiscences : le pouvoir, le savoir et l'avoir. On peut aussi se référer aux tentations de Jésus au désert ou aux trois grandes concupiscences décrites par Pascal.

Ces personnes que Jésus décrit veulent nous faire croire que leur mal est bien, ils utilisent l'arme principale du Diable : le mensonge. C'est donc en recherchant la Vérité que nous pourrons servir Dieu et pas l'argent.

Rechercher la Vérité, c'est rechercher Jésus, chercher à Le connaître, connaître la Parole de Dieu. Pour cela, nous avons des repères, à commencer par les dix commandements de Dieu, par les béatitudes, par l'enseignement de Jésus Lui-même et celui de l'Eglise.

Nous savons quelles œuvres de miséricorde accomplir. Demandons la grâce de les mettre en pratique. Et tout cela, gratuitement !

 

L'émission

Tous les jours à 08h45 Tous les s à

Chaque jour, RCF Alpha vous propose un moment hors du temps, un moment pour découvrir la parole de Dieu, un moment pour prier. Le temps spirituel de RCF Alpha vous offre la chance de vivre un temps de communion en union de prière avec la communauté des auditeurs de RCF Alpha, grâce à la lecture et au commentaire de l'Evangile du jour. Le temps spirituel de RCF Alpha s'adresse à tous, chrétiens ou non et vous permet de vivre quotidiennement un temps de méditation pour démarrer la journée.

Le présentateur

Guy Malbrancke