EVANGILE DU 30 SEPTEMBRE MARYVONNE NIVOIT

Présentée par

S'abonner à l'émission

Temps spirituel

dimanche 30 septembre à 8h45

Durée émission : 7 min

Temps spirituel

Commentaire de L’Evangile selon Marc, 9, 38-43.45.47-48.
De l’évangile selon Marc que nous venons d’entendre retenons 2 points clef :
Le premier a trait à ceux qui ne font pas partie du petit groupe qui suit Jésus, ce
sont ceux de la périphérie : « N’empêchez pas, celui qui fait un miracle en mon nom dit
Jésus, car il ne peut pas aussitôt après mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre
nous est pour nous ».
Le deuxième concerne tout ce qui est occasion de scandale, de chute, il n’est
pas question de tergiverser il faut prendre une solution radicale : Jésus dit au douze :
« Si ton œil est occasion de chute arrache-le ».
Dimanche dernier, dans l’évangile selon Marc qui précède notre texte, les
apôtres se disputaient pour savoir qui aurait la prééminence. Aujourd’hui une autre
question surgit, peut-on faire un miracle au nom de Jésus sans appartenir au petit
groupe restreint de ceux qui suivent Jésus. Ici Jean et non Pierre, l’un des douze, situé
comme porte-parole des autres, signale au maître qu’une personne, étrangère à la
communauté primitive, chasse les démons en son nom, à leur yeux cela semble
inacceptable puisque Jean dit : « nous avons voulu l’en empêcher ». A vrai dire ils
veulent exclure toute personne n’appartenant pas au groupe des disciples d’agir au
nom de Jésus pour chasser le mal. Jean précise : cet homme « ne nous suit pas », et
non : il ne te suit pas Maître ou il ne fait pas partie du groupe qui te suit, Maître. Quelle
prétention, de quel droit s’octroient-ils de juger et d’exclure. Hors de la communauté
on ne pourrait œuvrer pour Jésus, avec Jésus. Mais ne nous écrions pas trop vite, dans
l’Eglise n’avons-nous pas trop souvent des attitudes sectaires ? En revanche le
comportement de Jésus est tout autre, il ouvre toute grande les portes à celui qui veut
œuvrer avec lui, l’homme ne chasse pas les démons en son nom propre mais au nom
de Jésus, par là il reconnaît que c’est Jésus qui a tout pouvoir et non lui. Pourquoi alors
se retournerai-il contre Jésus et aurait-il des paroles malveillantes contre lui et ses
disciples ?
Ayons les mêmes attitudes d’ouverture que notre unique maître, ne jugeons
pas, ne nous positionnons pas comme décideur, le vent de l’Esprit souffle où il veut
comme il veut ne l’arrêtons pas et reconnaissons toute l’œuvre de Dieu qui se réaliser
à la périphérie de notre communauté chrétienne.
Suite à ces trois versets une série de sentences qui s’adressent aux disciples,
plus directement aux douze. Ici la communauté et chacun sont invités à avoir une
attitude radicale afin d’éviter d’être occasion de chute vis-à-vis du faible dans la
communauté mais aussi à l’égard de soi-même. Certes il s’agit d’un langage
métaphorique qui signifie que l’important n’est pas de garder toute son intégrité
physique sur terre, on peut toujours rentrer borgne, amputé dans le royaume de Dieu,
mais il nous faut tout mettre en œuvre pour être source de paix dans la communauté.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 08h45 Tous les s à

Chaque jour, RCF Alpha vous propose un moment hors du temps, un moment pour découvrir la parole de Dieu, un moment pour prier. Le temps spirituel de RCF Alpha vous offre la chance de vivre un temps de communion en union de prière avec la communauté des auditeurs de RCF Alpha, grâce à la lecture et au commentaire de l'Evangile du jour. Le temps spirituel de RCF Alpha s'adresse à tous, chrétiens ou non et vous permet de vivre quotidiennement un temps de méditation pour démarrer la journée.

Le présentateur

Guy Malbrancke