François Saint-Bris: Léonard de Vinci "a tellement rêvé le futur, qu’il l’a anticipé avec cinq siècles d’avance sur son temps"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 2 mai à 8h10

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© FABRICE COFFRINI / AFP

Propriétaire du Clos Lucé, la dernière résidence de Léonard de Vinci, il nous parle aujourd’hui de ce génie, visionnaire sur son temps.

C’était le 02 mai 1519. Un jour qui restera dans l’Histoire comme le jour de la mort de Léonard de Vinci à l’âge de 67 ans. À l’occasion de sa mort, le Clos Lucé reçoit aujourd’hui deux invités spéciaux : Emmanuel Macron et le Président italien, Sergio Mattarella. Un "très grand honneur" pour François Saint-Bris.

Le Clos Lucé est aujourd’hui "un lieu de mémoire qui symbolise le fait que les pays européens ont besoin des uns, des autres pour produire le meilleur" explique le propriétaire de la dernière demeure du génie italien. Située dans le Val-de-Loire, elle a été construite en 1471. "C’est une ancienne forteresse médiévale qui a été aménagée et une ancienne résidence de plaisance des Rois de France" explique celui qui dirige aussi l’entreprise culturelle touristique Château du Clos Lucé, Parc Leonardo da Vinci.

Arrivée en France et fin de vie

Après la victoire de François 1er à Marignan en 1515, Léonard de Vinci va traverser les Alpes. Sans mécène, le génie italien "sait que c’est son ultime voyage, qu’il n’y aura pas de retour" souligne François Saint-Bris. Pour lui c’est une aubaine, le jeune Roi de France va l’accueillir dans des conditions à la hauteur de son génie. Il va notamment lui proposer de séjourner au Clos Lucé. Léonard de Vinci va y habiter de 1516 à sa mort.

"Il va rester très actif, il va multiplier les projets". Il va apporter la dernière touche au Saint Jean-Baptiste. Il va aussi réaliser des travaux sur l’urbanisme, sur l’eau dont plusieurs intéresseront le Roi qui passera des commandes. Autodidacte touche-à-tout, aussi bien à l’art qu’aux sciences, Léonard de Vinci était "un homme qui a étudié l’univers pour en comprendre tous ses mystères". La nature a été sa principale source d’inspiration. Il a mis l’homme au centre de ses recherches. "Il a tellement rêvé le futur, qu’il l’a anticipé avec cinq siècles d’avance sur son temps" synthétise François Saint-Bris.

Une exposition dédiée

À partir du mois de juin, une exposition d’une trentaine d’œuvres du génie italien seront exposées au Clos Lucé. Et parmi elles, la tapisserie de la Cène. « C’est une pièce magistrale, monumentale qui mesure  9 mètres 15 par 5 mètres 40 » souligne François Saint-Bris. Restaurée pendant plusieurs mois, c’est la première fois qu’elle sera exposée hors d’Italie.  "L’idée est de mettre en lumière l’influence italienne sur l’éclosion de la Renaissance Française" conclut le propriétaire de la demeure.
 
 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 8h10 et 20h45 ; le dimanche à 7h30, 20h45

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.