"Gaudete et exsultate": "un chemin vers Dieu tout simple" explique le père Nicolas de Boccard

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

mardi 10 avril à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© Ciric

Le père Nicolas de Boccard revient sur la dernière exhortation apostolique du pape François, sur la sainteté : "Gaudete et exsultate".


Le pape François vient de publier sa troisième exhortation apostolique. Elle porte sur la sainteté. Intitulée "Gaudete et exsultate", "soyez dans la joie et l’allégresse", ce texte de 120 pages est accessible au grand public. Le pape tutoie son lecteur et l’encourage à s’engager sur le chemin de la sainteté. Le pape ne veut pas faire de cette exhortation un traité sur la sainteté. Finalement, l’idée que le pape se fait de la sainteté, comme les moyens d’y arriver, doivent être accessibles à tous.
 

C’est l’un des messages de cette exhortation ?

"François est un pasteur proche de son peuple, et il veut rendre cette sainteté accessible, ce qu’elle est. Il parle de la sainteté de la porte d’à côté, celle de nos grands-parents, de nos voisins, qui ont donné des témoignages extraordinaires de vie. Il cite des témoignages modernes. Des personnes qui nous parlent et qui nous font comprendre, il le dit lui-même, que la sainteté n’est pas réservée aux statues en plâtre dans les églises. C’est pour chacun de nous. Elle n’est pas réservée à une élite dans l’Eglise. Le Christ appelle chacun de ce monde à être un saint" explique le vicaire judiciaire de l’officialité interdiocésaine de Lyon, le père Nicolas de Boccard.

Sur le fond, la forme, la méthode, on reconnait la patte jésuite. Le pape propose une sorte d’itinéraire vers la sainteté en cinq chapitres. Il appelle à la sainteté, il dénonce ce qui en détourne. François invite son lecteur à suivre Dieu par les béatitudes. Il rappelle l’importance de la charité, mais il rappelle aussi à cultiver l’endurance, l’audace, la joie, l’humour. Et cette route vers la sainteté est aussi un combat qui demande vigilance et discernement.
 

Que retenez-vous de cette route ?

"Le pape nous propose avec pédagogie un chemin vers Dieu tout simple, dont la clé de lecture est sans doute celle de l’humilité. Ne pas avoir peur de ce qu’on est et ne pas avoir peur de Dieu. Un vrai réalisme de l’incarnation, qui est le propre de la spiritualité de François. Ne pas se réfugier dans la prière et ne pas passer outre la prière. Il veut une Eglise en sortie qui aille vers les femmes et les hommes de ce temps, en particulier les plus pauvres, et qui ne s’arrête pas à son savoir et à sa volonté propre" ajoute le père Nicolas de Boccard.
 

L’un des grands critères pour accéder à la sainteté, c’est la charité ?

"C’est l’un des critères de notre chemin vers Dieu et vers nos frères. Ne pas séparer les deux. On ne peut pas aller vers les autres sans passer par Dieu et on ne peut pas aller vers Dieu sans entraîner tous nos frères. C’est au fond l’incarnation profonde de l’horizontalité et de la verticalité du message chrétien, qui est au cœur de la spiritualité de François" conclut le père Nicolas de Boccard.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h41 et 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Pauline de Torsiac