Gilets jaunes: les conséquences économiques d'un mouvement inédit en France

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

vendredi 7 décembre à 7h12

Durée émission : 7 min

Gilets jaunes: les conséquences économiques d'un mouvement inédit en France

© Un gilet jaune à Paris - Décembre 2018 - ALAIN JOCARD AFP

​Les annonces du gouvernement pour apaiser la colère des Gilets jaunes n’auront pas suffi à calmer les esprits. Une nouvelle mobilisation est prévue demain à Paris mais aussi en province.

Le mouvement des Gilets jaunes entamé le 17 novembre dernier semble définitivement s'inscrire dans la durée et ses conséquences économiques commencent à se faire sentir. Des voitures en flammes sur l'avenue Kléber à Paris, les dégradations de l'Arc de Triomphe ou encore les pavés qui volent au-dessus des manifestants et des policiers. Toutes ces images tournent en boucle sur les chaînes de télévision en France mais aussi à l’étranger.
 

Des conséquences directes sur le tourisme en France

“Les tirs de gaz lacrymogènes ont commencé très tôt. La police est en place pour éviter que les scènes de violence sur les Champs-Elysées ne se reproduisent”. Voilà le type de commentaires que l’on peut entendre actuellement sur CNN au sujet de la mobilisation des Gilets jaunes. Une image d'une France en proie aux violences de rue qui a des conséquences directes sur le tourisme à Paris comme nous l’explique Didier Arino, directeur de Protourisme, un Cabinet spécialiste des études et du conseil dans les secteurs du tourisme.

70% des nuitées hôtelières à Paris sont réalisées par des clientèles étrangères. Mais Il n’y a pas que Paris qui fait les frais de ce mouvement de grogne des gilets jaunes. Direction la Gironde où la Chambre de Commerce et d’Industrie a mis en place une plateforme d’accueil téléphonique et un mail pour conseiller les entreprises en cette période de crise. Car pour certaines, la situation devient critique après presque trois semaines de conflit.  C'est ce qu'explique Patrick Seguin le Président de la CCI de Gironde.
 

Les commerçants et l'industrie également impactés

A quelques semaines des fêtes, la situation est préoccupante et c’est le commerce de proximité qui est particulièrement impacté. Une situation que déplorent les commerçants du centre-ville de Quimper, même s’ils disent comprendre le ras-le-bol des manifestants. Le mouvement des Gilets jaunes impacte de nombreux secteurs économiques, l’hôtellerie, les commerces de proximité mais aussi les restaurants. Illustration à Chanas, dans l'Isère. Au bord de la nationale 7 se tient le restaurant d'Arnaud Millet, "A quatre mains". Son établissement est cerné par les Gilets jaunes. Et depuis trois semaines, il peine à faire le plein de couverts.

L'Association nationale des industries alimentaires a estimé de son côté que les pertes liés aux blocages s’élevaient à plus de 13 milliards d'euros dans l'agroalimentaire. Reste qu'au-delà du mouvement des Gilets jaunes, c’est le pouvoir d’achat des Français et un moral en berne qui ne les incitent ni à consommer ni à partir en vacances.

A l’occasion de l’acte IV de ce mouvement des Gilets jaunes, de nombreux commerçants ont déjà prévu de baisser leur rideau demain parce qu’ils craignent des dégradations où tout simplement parce que la clientèle ne sera pas au rendez vous.

Les dernières émissions