Handicap: le gouvernement ouvre le chantier de l'école inclusive

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mardi 23 octobre 2018 à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© LUDOVIC MARIN AFP

Promise en juillet, la concertation "Ensemble pour une école inclusive" a été lancée par Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel.

Améliorer la scolarité des enfants handicapés

Cette grande concertation a été lancée avec les 116 membres du Conseil national consultatif des personnes handicapées. A savoir les représentants des associations de personnes handicapées, des parents d'enfants handicapés, les syndicats d’enseignants, les chefs d’établissements et les élus des collectivités territoriales.

Cette concertation s'articule autour de trois axes majeurs : l'amélioration de la qualité de la scolarisation des élèves en situation de handicap, l'évolution des conditions d'exercice du métier d'accompagnant et les perspectives offertes par les expérimentations des pôles inclusifs d'accompagnement localisés.
 

320.000 enfants handicapés scolarisés en France

L’objet du premier tour de table était de présenter les grandes lignes de cette concertation et ses thématiques, de définir les groupes de travail et de fixer le calendrier général. Il faut dire que le nombre d’élèves en situation de handicap accueillis en établissements scolaires est passé de 100.000 en 2006 à 320.000 aujourd’hui.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en dépit des réelles avancées entreprises ces dernières années en terme d’accueil, le manque de personnel pour encadrer les enfants concernés est en certains endroits problématique. Pour beaucoup d'entre-eux, l'école inclusive demeure encore un rêve. C'est le cas d'Ysée, 3 ans et demi. Son dossier n'ayant pas été traité dans les temps, elle n'a pas pu faire sa rentrée dans le Finistère, faute d'Auxiliaire de Vie Scolaire. Et cela pèse sur la vie de la famille tout entière. Sa maman, Caroline livre son témoignage à Marion Watras.
 

Le ras-le-bol des parents et des enseignants

Ces derniers mois, outre de nombreux parents d’enfants handicapés, les enseignants et les accompagnements expriment eux-aussi leur impatience devant la situation. Contrats précaires, manque de formation, conditions de travail difficiles, les griefs ne manquent pas. Illustration du coté du Caen. Ils ont manifesté devant la permanence du député Fabrice Le Vigoureux. Pour comprendre leur colère, écoutons Sébastien Ruault, représentant syndical pour Sud Education. Il s’explique au micro de Léa Dubost de RCF Calvados-Manche.

Parmi les priorités affichées par le gouvernement, il y a, outre l’embauche d’accompagnants, le développement et la généralisation dans chaque académie de dispositifs spécialisés. Il y a les classes Ulis, déjà bien implantées sur l’ensemble du territoire. Et il y a les Unités d'Enseignement Externalisées. Le collège Soljenitsyne d'Aizenay en Vendée a en ouverte une à la rentrée de septembre, Une première sur le département.
 

Une école 100% inclusive en 2022

L'objectif est de favoriser l'inclusion sociale de jeunes présentent une déficience intellectuelle avec troubles associés en les intégrant à la vie du collège. Christophe Rabiller, directeur du pôle médico-social Jeunes de l’association AREAMS en charge de cette unité en précise le principe à Fanny Brevet de RCF Vendée.

Pour rappel, l’ambition du gouvernement est la suivante : aboutir à une école 100 % inclusive en 2022. 
 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h12

Chaque matin à 7h12, un dossier consacré à un sujet d'actualité dans La Matinale RCF.

Le présentateur

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.