Handicap : les équipes de l'Adapei organisées pour faire face à l'épidémie

Présentée par

S'abonner à l'émission

Trois questions à

mercredi 8 avril à 7h40

Durée émission : 4 min

Handicap : les équipes de l'Adapei organisées pour faire face à l'épidémie

En Drôme, l’Adapei a avant même le confinement pris des mesures pour faire face à l’épidémie de Covid 19. Aujourd’hui, deux personnes en situation de handicap sont positives et un homme âgé et porteur de complications est décédé dans le nord de la Drôme. Un « mini hôpital » à Romans pourra assurer la prise en charge de 20 malades si besoin.

En Drôme, les mesures prises avant le confinement ont permis de protéger les résidents.

Au sein des 1 200 personnes accompagnées par l’Adepei, le covid 19 a fait une victime, un homme âgé et porteur d’autres complications dans le nord du département. 2 autres résidents sont aujourd’hui positifs et pris en charge dans le foyer de vie Agora de Romans.
 

Un foyer de vie transformé en mini unité médicale

Le lieu a été transformé, selon Jean-Luc Chorier le président de l’association, « en ‘’mini hôpital’’, avec des soignants formés à la prise en charge de personnes handicapées ».

Si d’autres résidents du département tombent malades ils seront transportés par ambulance dans cet établissement pour y être soignés dans la mesure où une hospitalisation n’est pas nécessaire. Au total, ce sont jusqu’à 20 personnes qui pourraient être prises en charge.
 

Des tests plus nombreux, une bonne chose

Lundi le ministre de la santé annonçait un dépistage massif dans les epahd et dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

Si l’épidémie est contrôlée au sein des établissements de l’Adapei de la Drôme ces tests seraient une bonne chose selon le président de l’Adapei de la Drôme, Jean-Luc Chorier : « ça nous permettra, notamment au moment du déconfinement, de savoir qui a eu le covid, qui pourrait encore l’avoir et avoir des lieux qui pourront peut être restés confinés ».
 

« 3 000 masques nécessaires pas jour, 1 200 livrés par semaine »

Les équipes de l’Adapei de la Drôme font eux aussi face à un manque de masques de protection. Selon Jean-Luc Chorier « il en faudrait 3 000 par jour et on nous en livre 1 200 par semaine ».
Mais là aussi les solidarités se sont organisées, notamment via ce groupe facebook Couture Solidarité COVID-19 Adapei 26, pour coudre des masques. Ainsi une soixantaine de couturiers bénévoles ont déjà fabriqué plus de 900 masques. Par ailleurs des permanences sont tenues pour recueillir les dons de masques de particuliers ou d’entreprises.

Invités

  • Jean-Luc Chorier, Président de l'Adapei de la Drôme

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 7h40 et 11h15

Un invité répond à 3 questions sur une problématique, un événement local à venir.

Le présentateur

Caroline PRAT

Apres avoir fini ses études de journalisme du côté de Marseille Caroline a choisi de rejoindre l'équipe de RCF Drôme et participe à une collaboration étroite avec RCF Ardèche.
Vous l'entendez dans les informations, les invités de la rédaction ou dans les émission qui touchent à l'actualité de Drôme et d'Ardèche.