"Il fait entendre les sourds et parler les muets" (Mc 7, 31-37)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

vendredi 14 février à 5h45

Durée émission : 5 min

"Il fait entendre les sourds et parler les muets" (Mc 7, 31-37)

© alek-krivec-UNSPLASH

"Il fait entendre les sourds et parler les muets"

Méditation de l'évangile (Mc 7, 31-37) par le père Bernard DEVERT

Chant final : "Celui qui me guérit" de Geneviève FALLEUR

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus quitta le territoire de Tyr ;
passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée
et alla en plein territoire de la Décapole.
    Des gens lui amènent un sourd
qui avait aussi de la difficulté à parler,
et supplient Jésus de poser la main sur lui.
    Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule,
lui mit les doigts dans les oreilles,
et, avec sa salive, lui toucha la langue.
    Puis, les yeux levés au ciel,
il soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
    Ses oreilles s’ouvrirent ;
sa langue se délia,
et il parlait correctement.
    Alors Jésus leur ordonna
de n’en rien dire à personne ;
mais plus il leur donnait cet ordre,
plus ceux-ci le proclamaient.
    Extrêmement frappés, ils disaient :
« Il a bien fait toutes choses :
il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Source : AELF

Méditation du Père Bernard Devert 

Il fait entendre les sourds et parler les muets.
Effata, dit l'homme de Nazareth ; ouvre-toi, prend le risque d'écouter pour entendre autrement afin de naître à l'inespéré. Qui peut rejeter une telle ouverture ?
Comment parler de ce qui nous habite, de cette parole intérieure, au lieu de répéter des mots qui sont si étrangers à nous-mêmes que nous ne savons plus qui nous sommes, d’où les repères perdus.
"Ouvre-toi", dit le Christ, c'est-à-dire libère-toi de ce que tu possèdes et qui, finalement, te possède.
Maurice Zundel dit que Dieu ne peut pas se posséder, il ne s'atteint lui-même qu'en se communiquant. Au cœur de la pauvreté divine se situent le sens et la source de l'incarnation.
Les disciples sont à la fois émerveillés, mais aussi déconcertés, et comment ne pas l'être tant ils sont, dans une première écoute, tentés de penser le Christ en terme de puissance. L’Effata va leur permettre d'entendre ce "craquement de l'âme", pour reprendre le mot si juste de Bernanos.
Ce craquement ouvre l'homme au cœur de ses faiblesses sans jamais le blesser pour saisir que c’est là que Dieu se tient.
Il y a de ces moments où seuls, les regards cachés sont des regards qui rendent possible la rencontre dans cet Effata.
Là où les cœurs sont lézardés de peine, l'idée de Dieu est bien souvent lézardée. Au choc de la souffrance s'ajoute celui d'un inévitable deuil des idées que nous avons sur Dieu et que, par trop souvent, nous véhiculons pour avoir perdu  pour autant que nous ne l'ayons jamais eu  le sens de l'essentiel.
Tous, nous faisons l’expérience de nos finitudes. Paradoxalement, il y a plutôt lieu de s’en réjouir car que serions-nous si rien ne nous manquait.
A l’heure où il est évoqué l’homme surdimensionné ou encore augmenté, le progrès décisif pour que notre monde soit habitable pour tous, ne nécessite-t-il pas de mettre l’accent sur l’augmentation du cœur pour voir plus large et plus haut. 
S’ouvre le risque de découvrir « les angles morts » qui se révèlent finalement des angles de vie pour voir les fragilités, celles-là mêmes qui nous font quitter les idées de puissance pour n’apercevoir que la projection de soi. 
Par ces regards habités par le détour de l’autre, alors nous nous ouvrons au silence pour quitter enfin le mutisme, découvrant étonnés, que l’homme, dans sa fragilité, est le sanctuaire du divin.
Effata ! Quelle ouverture 

Les dernières émissions

Vos Intentions de prière

Pauline - Je vous confie ma grand mère qui est entrain de mourir.

272

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF