"Il faut revenir à une unité nationale", selon Pierre de Villiers

Présentée par PR-25374

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mercredi 2 décembre 2020 à 8h10

Durée émission : 12 min

"Il faut revenir à une unité nationale", selon Pierre de Villiers

© Clara Gabillet

Le général alerte sur les inégalités et la violence qui fracturent la société française. Pierre de Villiers appelle à l'unité nationale.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Crise économique, sanitaire et sécuritaire. La France fait face à de nombreux défis. Dans son dernier livre, "L'équilibre est un courage" (éd. Fayard), le général Pierre de Villiers lance un appel pour recréer une unité nationale.

Une France fracturée

C’est parce qu’il "a trouvé la France en mauvais état" que le général Pierre de Villiers a voulu écrire sur son pays. "On ne vit pas du tout pareil quand on vit dans une grande ville comme Paris et quand on est au fond d’un territoire ou dans une cité. On n’a pas les mêmes difficultés et c’est un problème pour faire l’unité nationale", affirme-t-il. Selon lui, le pays se retrouve confronté à une "fracture sociale", exacerbée notamment lors de la crise des Gilets jaunes.

"Le climat dans notre société est un peu électrique", assure le général Pierre de Villiers qui se dit frappé "par la violence de notre société", qui semble s’exacerber ces derniers jours avec les affrontements entre policiers et manifestants par exemple. "La vie d’un policier ou d’un gendarme est infernale, je leur tire mon chapeau", affirme-t-il avant d’ajouter : "Je pense qu’il est temps de poser le sac, de s’arrêter et de réfléchir".

SUSCITER DES IDÉES NOUVELLES

Plutôt que de se lancer dans une carrière politique, le général de Villiers veut "susciter des idées nouvelles". "Il faut revenir à une unité", à "une société qui arrive à vivre ensemble sur un creuset national, sur une communauté de valeurs". Pierre de Villiers prend l'exemple des quartiers défavorisés. "Il faut remettre de l’ordre dans ces quartiers. Les jeunes attendent un cadre et ensuite il faut remettre de l’humanité. C’est cet équilibre entre les deux qui fera qu’on réussira. Cette considération ne coute pas cher, ça se passe les yeux dans les yeux", explique-t-il.

Conscient que les décisionnaires ne sont pas infaillibles, Pierre de Villiers pense tout de même qu’il est de leur devoir d’admettre leurs erreurs. "L’authenticité, la vérité c’est ce qui manque le plus dans notre société", lâche-t-il. Et face aux défis qui se présentent face au gouvernement, "il va falloir beaucoup de courage pour maintenir cet équilibre entre la liberté individuelle et l’effort collectif", selon Pierre de Villiers. "C’est pas par la violence qu’on va pacifier. C’est par un climat apaisant, une capacité de se parler au service du collectif."

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Simon Marty reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Simon Marty

Simon Marty présente la Matinale RCF.