"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies" (Mc 1,29-39)

Présentée par UA-155022

S'abonner à l'émission

Prière du matin

mercredi 13 janvier à 5h45

Durée émission : 5 min

"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies" (Mc 1,29-39)

© michal-bielejewski-UNSPLASH

"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies"

Méditation de l'évangile (Mc 1, 29-39) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

Chant final: "Que ton règne vienne" par Soeur Ruth Rousseau

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm,
Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean,
dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit,
elle avait de la fièvre.
Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
Jésus s’approcha,
la saisit par la main
et la fit lever.
La fièvre la quitta,
et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil,
on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal
ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies,
et il expulsa beaucoup de démons ;
il empêchait les démons de parler,
parce qu’ils savaient, eux, qui il était.
Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube.
Il sortit et se rendit dans un endroit désert,
et là il priait.
Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
Ils le trouvent et lui disent :
« Tout le monde te cherche. »
Jésus leur dit :
« Allons ailleurs, dans les villages voisins,
afin que là aussi je proclame l’Évangile ;
car c’est pour cela que je suis sorti. »
Et il parcourut toute la Galilée,
proclamant l’Évangile dans leurs synagogues,
et expulsant les démons.
 
Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

        La scène était violente.

        On a crié dans la synagogue. L'homme ou peut-être son démon, puis Jésus aussi ont crié.

        On a crié dans la synagogue et l'esprit impur s'est enfuit.

        Puis en silence, ils sont allés chez Simon.

        Que se passait-il dans la tête et dans le cœur des disciples. Comment ont-ils vécu l'incident de la synagogue ?

        Dans la maison, il y avait la belle-mère de Simon, alitée. Ils ont parlé d'elle à Jésus. Ont-ils demandé quelque chose ?

        Et Jésus s'approche. Jusqu'ici, tout a été très vite.

        Maintenant Jésus s'approche. Il ne dit rien. Il prend la main de la malade et dans le silence de la chambre, en ce soir de shabbat, la fièvre quitte la femme comme tout à l'heure dans l'agitation extrême, l'esprit impur a déserté l'homme qui criait.

        Tout oppose et relie à la fois la scène de la chambre et celle de la synagogue. Tout les oppose, l'homme puis la femme, le lieu public, le lieu privé, les cris le silence. Tout les relie : l'autorité de Jésus qui libère et guéri le possédé et la maman fiévreuse.

        Comme si Marc en juxtaposant les deux histoires, nous montrait un Jésus venu pour l'un comme pour l'autre, pour toi et pour moi.

        Seigneur, ce matin, tu sais ce qu'il en est de chacune de nos vies, nos révoltes et nos désirs, nos espoirs comme nos lassitudes. Approche-toi comme nous tentons de nous approcher de ta Parole. Nous servirons nos prochains puisque tu nous guéris. Amen
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF