"Il leur défendit vivement de parler de lui. Ainsi devait ..." (Mt 12, 14 - 21)

Présentée par

S'abonner à l'émission

Prière du matin

samedi 20 juillet à 5h45

Durée émission : 5 min

"Il leur défendit vivement de parler de lui. Ainsi devait ..." (Mt 12, 14 - 21)

© andrew-pons-unsplash

"Il leur défendit vivement de parler de lui. Ainsi devait s’accomplir la parole d’Isaïe"

Méditation de l'évangile (Mt 12, 14-21) par le père Bernard Devert

Chant final: "Christ est la lumière" par Matt MARVANE

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    une fois sortis de la synagogue,
les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus
pour voir comment le faire périr.
    Jésus, l’ayant appris, se retira de là ;
beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous.
    Mais il leur défendit vivement    
de parler de lui.
    Ainsi devait s’accomplir
la parole prononcée par le prophète Isaïe :
    Voici mon serviteur que j’ai choisi,
mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur.
Je ferai reposer sur lui mon Esprit,
aux nations il fera connaître le jugement.
    Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas,
on n’entendra pas sa voix sur les places publiques.
    Il n’écrasera pas le roseau froissé,
il n’éteindra pas la mèche qui faiblit,
jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement.
    Les nations mettront en son nom leur espérance.

Source : AELF
 

Méditation Père Bernard Devert

Sortis de la synagogue les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire mourir.
Aussitôt sortis du temple, un crime est fomenté contre le Fils de Dieu. Il faut le faire mourir. Pourquoi donc ?
Ces hommes installés dans la Société utilisent Dieu – quel drame - pour instrumentaliser leur pouvoir et le sécuriser. Ils ne supportent pas la Parole qui appelle à un changement risquant de mettre en péril leurs acquis construits sur la caricature d’un Dieu pharaonique justifiant leurs viles certitudes, vides de toute conviction sauf celle de vouloir durer.
Christ s’adresse à nous ce matin, non pas pour que nous nous rappelions les vilénies des pharisiens mais pour que nous nous interrogions sur notre désir d changer afin que là où des hommes souffrent jusqu’à périr, nous nous levions pour dire : non.
La rencontre avec le Christ fait de nous des résistants pour faire reculer l’infamie et la déshumanisation d’une société. La mission considérable est d’une magnifique noblesse pour ne point oublier qu’elle nous est confiée parce que Dieu nous fait confiance.
Quel bonheur pour le coeur et l’esprit d’entendre le Dieu des vivants nous dire : allez, je vous envoie témoigner que, seule, la fragilité ouvre le salut.
Comment ne pas se rappeler Oscar Wilde. Abandonné de tous, de sa femme, de ses enfants, il trouva la force de ne point désespérer, se rappelant qu’un ami, un seul, lorsqu’il quitta le tribunal, se découvrit devant lui. La mémoire de cette marque d’estime se révélera sa bouée pour ne point sombrer.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF