Inondations dans l'Aude: pour Mgr Planet, "Les secours et la solidarité s'organisent"

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

mercredi 17 octobre 2018 à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© Bruno LEVYCIRIC

Dans la nuit de dimanche à lundi, dans l’Aude, il est tombé en quelques heures l’équivalent de trois mois de pluie. L’eau est montée de plusieurs mètres en quelques minutes.

L'eau a tout emporté sur son passage. On dénombre plus de dix morts et des centaines de personnes déplacées. Des milliers de foyers ont également été privés d’électricité et d’eau potable dans 70 communes, dont certaines sont encore coupées du monde. Les secours et la solidarité s’organisent.
 

Votre diocèse est actuellement mobilisé pour venir en aide aux victimes

"Dans un premier temps, la place est d’abord au secours d’urgence, qui est fait par les pompiers et les militaires. Et puis le deuxième temps, qui va arriver très vite, est que l’on suppose de rétablir un minimum de communications terrestres. Un certain nombre d’endroits sont encore isolés. Dans ce second temps, le Secours catholique mettra en place très vite une équipe d’urgence à la fois orientée avec un coordinateur des équipes de service. Cela permettra de travailler en partenariat avec les autres associations caritatives de l’Aude, et avec les secours publics" explique Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne.
 

Vous allez visiter les sinistrés et les familles de victimes

"Normalement, si j’arrive à passer, j’y serai demain. Aujourd’hui nous avons deux pôles dans le diocèse. Un pôle qui est à l’Est dans la région de Narbonne avec des villages isolés. La décrue est très lente avec le vent marin. Le monastère est complètement détruit, ils ont tout perdu, dont une religieuse qui est morte, entraînée par le flot. Ce sont aussi des endroits où nous allons essayer d’aider" ajoute l'évêque de Carcassonne et de Narbonne.
 

La solidarité fonctionne

"Oui. Je crois que c’est ce qui permet de croire en l’homme. Il y a aujourd’hui en effet un vrai temps de solidarité, y compris entre les gens éprouvés. Nous avons de nombreux témoignages qui sont donnés tout autour de nous. Et je crois que c’est très important. Les gens se sont mobilisés spontanément, dès l’annonce des premières catastrophes" conclut Mgr Planet.
 

Pour écouter la version longue de cet entretien, c'est ici:

00:00

00:00


 

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Etienne Pépin

Etienne Pépin est rédacteur en chef Actualités.