Irlande: la paix menacée par le Brexit

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à

mercredi 7 mars à 6h41

Durée émission : 4 min

3 questions à

© PAUL FAITH AFP

Le Royaume-Uni est aux prises avec le spectre d’un retour des tensions en Irlande du Nord.

Le Brexit et la question de la frontière entre Ulster et République d’Irlande est devenue un enjeu sensible des discussions entre Londres et les 27. Un retour à une frontière pure et dure n’est pas exclu par les Britanniques. De son côté, le Premier ministre irlandais a rejeté l’idée d’une négociation à trois avec Londres.

Stefan Lunte est secrétaire général de la Commission Justice et Paix Europe. De retour d’Irlande, il a pu évaluer la situation.

La paix en Irlande du Nord pourrait être remise en cause ?

"Un éminent historien nous a fait une très belle conférence pour expliquer l’histoire de l’Irlande et l’imbrication des nationalités, des communautés, et des confessions. Il a conclu en disant que nous avons peut-être la paix dans notre société, pour autant, ce n’est pas une société réconciliée. C’est un danger que des violences reviennent, et que des conflits sous la surface émergent de nouveau" explique Stefan Lunte.

Il ajoute que les tensions entre britanniques et catholiques irlandais renaissent de nouveau. "Il y a aussi un danger économique. Toute l’économie de l’Irlande du Nord est logiquement très tournée vers la République d’Irlande, avec de nouveau une frontière douanière entre les deux parties, avec le risque de remettre en place des contrôles des personnes, des risques sur les échanges de paiement. Tout cela peut ressurgir avec ce qu’ils appellent une Hard Border, une frontière dure" précise-t-il.
 

Quel est le pouvoir de la Commission Justice et Paix Europe dans cette situation ?

"Notre pouvoir est mince mais consiste à communiquer au niveau européen comme on le fait aujourd’hui. C’était ça le message des hommes et des femmes politiques que l’on a rencontré en Irlande. « Faites tout ce que vous pouvez pour éviter qu’il y ait à nouveau cette frontière dure entre les deux parties de notre île ». On va s’efforcer à ça, on va communiquer, on va écrire aux hommes politiques en responsabilité au niveau européen, en leur demandant de rester attentif à cela" ajoute Stefan Lunte.

Vous êtes des lanceurs d’alerte ?

"Oui car nous sommes allés sur place. Nous avons pu rencontrer des personnes qui ont œuvré pour la paix dans les années 90 et 2000, qui ont discuté dans le secret pour établir la paix. Aujourd’hui avec ce Brexit, on voit le risque que tout peut absolument tomber" conclut Stefan Lunte.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 07h40

Tous les jours dans La Matinale RCF, un fait d'actualité mis en lumière et expliqué en trois questions.

Le présentateur

Jean-Baptiste Labeur