Isolement des seniors: pour Yann Lasnier, "il faut changer de regard sur nos aînés"

Présentée par PR-30558

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

mercredi 9 juin à 8h10

Durée émission : 12 min

Isolement des seniors: pour Yann Lasnier, "il faut changer de regard sur nos aînés"

© RCF

L’isolement des personnes âgées a été réellement révélé au grand public depuis plus d’un an, en raison de la pandémie de Covid-19. Comment y faire face ?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Ce mercredi 9 juin marque le retour progressif à la normalité, au monde d’avant. La troisième phase de déconfinement débute aujourd’hui, avec le report du couvre-feu à 23h et l’allègement d’un certain nombre de mesures sanitaires. L’occasion de s’interroger sur quelle normalité voulons-nous retrouver ? Quels sont les écueils à éviter ? Quelle sont les mesures à prendre, notamment en faveur des plus fragiles.
 

Transition démographique: "des décideurs encore peu conscients"

Exemple avec l’isolement des personnes âgées. Un isolement révélé violemment au grand public lors du premier confinement. "Il y a eu un début de prise de conscience, et j’ai le sentiment aujourd’hui qu’on en parle peu. Aux Petits frères des pauvres, nous entendons être là pour continuer à s’appuyer sur le réveil sociétal qui a eu lieu durant le premier confinement, et accompagner la prise de conscience de la transition démographique dans notre pays" explique Yann Lasnier, délégué général des Petits frères des pauvres.

En matière d’isolement des seniors, ce dernier rappelle que toutes les données sont à notre disposition. "Je fais souvent le comparatif avec la transition écologique. Les chiffres sont connus, en ce qui concerne la transition démographique. La société doit s’adapter au vieillissement de la population. Et pourtant j’ai le sentiment que nos décideurs sont encore peu conscients de cette transition démographique, et des adaptations nécessaires" ajoute Yann Lasnier.
 

Mieux valoriser les métiers du grand âge

S’agissant de l’autonomie, Yann Lasnier rappelle qu’une loi sur le grand âge est en préparation. Il appelle de ses vœux un texte qui ne soit pas à l’économie, et peut-être même la convocation d’un Grenelle sur le grand âge. "Il y a forcément une question de moyens. Je crois beaucoup qu’il faut qu’on change notre regard sur la vieillesse, et sur les moyens de pouvoir gérer ces questions. Le travail d’accompagnement des seniors est une source d’emploi. Il faut faire en sorte que les métiers de l’âge soient mieux valorisés. Il faut enfin mobiliser les citoyens. Je crois beaucoup à la force du bénévolat" lance-t-il.

Pour mieux décrire le panorama du grand âge en France, les Petits frères des pauvres viennent de sortir un abécédaire, "100 mots contre l’isolement de nos aînés" (éditions Fauves). "Nous avons trouvé que cette formule était intéressante. Elle permet d’aller piocher plusieurs choses. Cela nous a aussi permis de poser notre vision par ces 100 mots que nous avons choisi, pour aider nos concitoyens à être à nos côtés dans cette lutte contre l’isolement et la discrimination du grand âge" conclut Yann Lasnier.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Simon Marty reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Simon Marty

Simon Marty présente la Matinale RCF.