Jeu de souvenirs

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

lundi 17 juin à 7h20

Durée émission : 3 min

La chronique Innovation

Focus sur une innovation qui mêle technologie, design, jeux et souvenirs.

00:00

00:00

VOUS ALLEZ NOUS ÉVOQUEZ UNE INNOVATION QUI ALLIE TECHNOLOGIE, DESIGN, JEUX ET SOUVENIRS… COMMENT PEUT-ON EN MÊME TEMPS TENIR CES quatre DIMENSIONS ?

Tout simplement quand s’allie la culture japonaise où la mémoire des ancêtres tient une place importante, à une école de design et une forte addiction au jeu. Une innovation que l’on doit à une Franco-japonaise, Marie Ferragut, et trois de ses camarades d’école qui se sont dit que les souvenirs pouvaient devenir un jeu de société fort intéressant. Ils ont donc créé le jeu KOE qui signifie "La voix en Japonais".
 

UN JEU DE SOCIÉTÉ POUR TRANSMETTRE LES SOUVENIRS ?

Absolument. Au départ, les quatre associés partent du constat que la technologie nous donne la possibilité de multiplier les souvenirs, mais que ceux-ci tombent rapidement dans les oubliettes de la mémoire de nos téléphones, contrairement aux vieux albums photos qui eux retracent la mémoire familiale, avec la limite qu’ils sont dépourvus d’explications. C’est là qu’entre en jeu, et c’est le cas de le dire, nos quatre mousquetaires. Leur idée est simple : associer la technologie de mini-enregistreurs et le ludique pour réunir les souvenirs familiaux.
 

MAIS COMMENT EST CELA SE JOUE ?

Le jeu est assez simple. Tout d’abord il n’y a pas d’enjeu sinon de construire un totem des souvenirs. Le matériel du jeu se compose, d’un socle muni d’un haut-parleur, de pièces de bois emboitables, de formes différentes et dans lesquelles sont intégrés des enregistreurs numériques, et de 50 cartes avec des pictogrammes.

Pour lancer le jeu, les participants tirent trois cartes et jouent le rôle d’activateur de souvenirs. Il pourra s'agir d'un cadeau, d'une valise. Ensuite, chacun son tour prend une pièce de la forme qu’il souhaite, enregistre son souvenir, et l’emboite dans l’autre. Quand on en a marre, on s’arrête, on pose le totem des souvenirs et on écoute.
 

ET QUE FAIRE UNE FOIS QUE TOUTES LES PIÈCES SONT FIXES ? ON PEUT ENCORE JOUER ?

Absolument, car grâce au cloud il est possible de télécharger l’ensemble des souvenirs des pièces dans le socle, ainsi elles s’effacent et l’on peut recommencer une partie, tout en préservant les souvenirs précédents.
 

ET Où EST-CE QUE L’ON PEUT TROUVER CE JEU ?

Malheureusement, les projets personnels de nos quatre mousquetaires ont eu raison pour l’instant du projet collectif. Le jeu est toujours au stade de prototype bien qu’ayant remporté le premier prix au concours Design et Sciences Édition 2018. Cependant cette innovation ouvre un champ intéressant, celui de la transmission intergénérationnelle. Mais qui sait peut-être qu’un auditeur trouvera le sujet intéressant et contactera Marie Ferragut pour relancer le projet, sinon il restera quelque part dans une brique comme un doux souvenir d’une belle idée.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20 et à 12h30

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.