Joker

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mercredi 9 octobre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Voilà un mot que tout le monde connaît et qu’effectivement un film confirme

On se doute que ce n’est pas un mot qui date du Moyen Âge et qu’il est peut-être d’origine anglaise, alors « affaire à suivre ».

C'est vrai que d'emblée, on perçoit bien qu'il s'agit d'un mot isolé et qui ne relève pas d'une famille de mots connue. En réalité on le devine avec cette terminaison particulière des mots anglais en "er" pour un nom, il nous vient d’Angleterre et plus précisément des jeux de cartes.

En fait, je suis allé chercher l’origine du mot joker en langue anglaise. C’est bien sûr le verbe to joke, être drôle, faire une plaisanterie, mais plus précisément l’origine aux cartes en serait une fabrique américaine de cartes à jouer qui incluait au sommet du paquet une carte blanche et quelques personnes astucieuses auraient suggéré que cette carte ne devait pas être gâchée, voilà comment cette carte aurait été appelée « joker ». C’est du moins ce que rapporte le Saint-James Gazette publiée en 1894.

Le mot même de joker existait déjà, attesté en anglais en 1729, en tant que personne aimant et pratiquant la plaisanterie. Mais un peu comme le mot « bouffon » en français, le joker en argot anglais a fini par désigner au milieu du XIXe siècle, n’importe qui. Quant au verbe to joke il est attesté en anglais en mille six cent soixante avec pour sens le fait de faire rire, en droite ligne du latin « jocus », le jeu. Au reste le mot « joke » et le mot « jeu » sont mis en parallèle dans cette même filiation du latin « jocus ». Quant à l’arrivée du mot « joker » en français, on la date de 1912 au moment où paraît le Nouveau Manuel complet des jeux de cartes, c’est page 203 pour être précis , et on sait, défini par le CNRS en son Trésor de la langue française, que le joker est « une carte spéciale qui prend la valeur de n’importe quelle autre carte du jeu, au gré du joueur qui a détient »   

Le mot joker a pris un sens aussi au-delà du jeu de cartes ... D'une part de manière métaphorique, par exemple « sortir son joker », c’est signale le Petit Robert se « sortir d’une situation embarrassante par un moyen inattendu ». Et en informatique, le joker est un caractère spécifique, l’astérisque, utilisé pour remplacer un signe ou une suite de signes dans une recherche. Bon, finalement le joker, c’est un concept sérieux : il faudrait toujours prévoir d’avoir un joker, un peu comme avoir plusieurs fers au feu ! Facile à dire évidemment.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.