Journée internationale de l'ozone

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

lundi 16 septembre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

A l'occasion de la journée mondiale de l'Ozone, retour sur un

L’ozone, a sa journée mondiale, aujourd’hui donc, et on va tout de suite laisser la parole à Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU qui vient de déclarer que « Comme nous concentrons à juste titre nos énergies sur la lutte contre les changements climatiques, nous devons veiller à ne pas négliger la couche d’ozone et rester vigilants face à la menace que représente l’utilisation illégale des gaz qui appauvrissent la couche d’ozone ».

Tout le monde approuve, bien sûr…
 
Avouons d’emblée que c’est un très joli mot, doux à l’oreille, ça ressemblerait presque à un prénom. Et de fait c’est un mot qui effectivement n’est pas très ancien, puisqu’il est entré en langue française en 1855 et qu’il a été inventé par un chimiste allemand, Christian Schönbein un peu avant 1840, pour décrire ce gaz bleu et odorant qui se forme dans l’air, quand l’oxygène est soumis à une décharge électrique. Et par exemple lors d’un orage, les éclairs créent de l’ozone. On va revenir sur l’origine du mot.

Attention à l’écrire o z o n e parce que lorsqu’on vit à Bordeaux, on sait que ce mot a un homonyme avec Ausone, a u s o n e, un homme politique et de lettres ayant fait ses études à Bordeaux, mort vers 395 après Jésus-Christ, proche de l’empereur Gratien. Pour revenir à l’ozone o z o, c’est un mot qui a été construit sur le verbe grec « ozein », signifiant le fait d’exhaler une odeur. À dire vrai, ce n’est pas une odeur très agréable, elle ressemble dit-on à l’odeur de l’eau de javel, en rien donc une marque possible de parfum ! Mais le mot est si joli que les écrivains l’ont utilisé, d’ailleurs à tort et à travers…

Colette par exemple évoquant « un ozone », le mot est masculin, « un ozone indéfinissable domptant la chaleur sèche du calorifère et le sommeil d’après déjeuner ». On se demande ce que vient faire là l’ozone, mais le mot est si joli ! J’ai un ami qui a appelé son chat ozone : « Ozone, ozone où est tu ? » appelle-t-il parfois. Et j’ajoute : « oh oui Ozone tu nous manques » Ça suffit à nous faire rire ! 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.