L'affaire Balkany ou la misère de notre démocratie

Présentée par

L'édito de François Huguenin

mercredi 18 septembre à 7h55

Durée émission : 3 min

L'édito de François Huguenin

La condamnation des époux Balkany : le scandale de trop ou une condamnation exagérée ?

 

Le couple Balkany a donc été condamné sévèrement par la justice de notre pays, dans le cadre d’une interminable affaire de blanchiment de fraude fiscale, pour le premier à 4 ans de prison ferme et 10 ans d’inéligibilité, pour la seconde à 3 ans de prison ferme et 10 ans d’inéligibilité. La sanction est aggravée pour le maire de Levallois par une mesure d’incarcération immédiate à laquelle son épouse a échappé en raison de la fragilité de sa santé.

Depuis quelques années, le couple municipal de Levallois a été mis en examen ou condamné pour à peu près tous les motifs envisageables pour des personnages publics : prise illégale d’intérêt, déclaration mensongère de patrimoine, fraude fiscale, blanchiment, corruption. Pire encore, le déni des deux élus et la désinvolture de Patrick Balkany durant le procès, ont donné le sentiment qu’ils se considéraient au-dessus des lois communes.

Pourtant, on peut s’interroger sur une condamnation si lourde (certains violeurs s’en tirent mieux) et surtout être gêné par le déchaînement des commentaires haineux sur les réseaux sociaux ou des sarcasmes des humoristes en vue. Le lynchage médiatique qui prend comme bouc-émissaire une personne condamnée à la prison, n’est pas digne d’une société civilisée. Le sceptre de la barbarie n’est jamais loin des phénomènes de foule que notre démocratie médiatique ne sait pas plus réguler que les sociétés d’autrefois.

On en viendrait presque à trouver sympathiques les manifestants apportant leur soutien au couple déchu : il y a là quelque chose qui échappe au rouleau compresseur de l’opinion. Mais enfin, que Madame Balkany, première-adjointe, remplace son mari à la mairie de Levallois n’est sans doute pas illégal, mais est d’une indécence inouïe. Que cette femme devenue inéligible endosse la position de maire montre combien le sens commun a quitté une certaine élite politique. Ce scandale alimente le rejet de la classe politique et jette le discrédit sur tous ceux qui, à rebours, font un travail admirable et de manière probe et qui méritent le soutien et la reconnaissance des citoyens.
 

Les dernières émissions

L'émission

Le mercredi à 7h55

Chaque mercredi, dans La Matinale RCF, retrouvez l'édito de François Huguenin.

Le présentateur

François Huguenin

Historien et essayiste (dernier ouvrage Le Pari chrétien chez Tallandier), François Huguenin est aussi éditeur et collabore aux magazines La Vie, Prier, Le Figaro Magazine, Magnificat et Aleteia.