L'édito de Véronique Fayet

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique du Secours catholique - Caritas France

jeudi 4 avril à 6h55

Durée émission : 3 min

La chronique du Secours catholique - Caritas France

Le passage marocain – suite à la fermeture de la route libyenne – est devenu début 2018 la principale voie de passage vers l’Europe au sein de la zone méditerranéenne.

En septembre 2013, le Royaume marocain a construit une vraie Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile. Il a accueilli la conférence internationale de Marrakech en décembre 2018 : ce fameux pacte mondial pour les migrations sûres qui a fait couler tant d’encre et dont le pape a rappelé qu’il était un vrai progrès. Il a invité à mettre en œuvre ce pacte concrètement. C’est pour le droit à la vie et à la dignité qu’on doit se battre, dit il ,avec générosité, et clairvoyance, chacun selon ses possibilités… Un migrant n’est pas plus humain ou moins humain en fonction de sa situation d’un côté ou de l’autre de la frontière. "Vous [les migrants] êtes au centre du cœur de l’Eglise".

Le pape répondait à Jackson, un Camerounais parti de son pays en 2013. Il traverse le Nigéria, le Niger, l’Algérie et arrive au Maroc. Accueilli par un prêtre, il se pose, décide de rester, et obtient un titre de séjour en 2016. Il est maintenant salarié de Caritas et participe à l’accueil des migrants dans lequel Caritas Maroc est très investi depuis près de 20 ans. Avec des centres d’accueil de jour à Rabat, Casablanca et Tanger pour les personnes migrantes les plus vulnérables en partenariat avec des institutions ou des paroisses. 
 

Toutes les Caritas sont investies auprès des migrants ?

Oui partout dans le monde, nous soutenons des Caritas ou des ONG qui aident les migrants : d’abord dans certains pays de départ par des formations et informations sur les risques et dangers de la migration. Ensuite dans les pays de transit : au Mexique par exemple, ou des maisons- refuges accueillent les migrants du Sud qui font route vers les USA le long d’une voie ferrée très dangereuse. En Indonésie où les migrants attendent des visas pour l’Australie dans des conditions de rétention tres dures . Tout le réseau Caritas est mobilisé à travers le monde car l’immense majorité des migrants migrent vers un pays proche et les migrations Sud Sud sont beaucoup plus importantes que les migrations vers les pays du Nord. Il faut toujours le rappeler.

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 6h55 et 12h48

Chaque jeudi, l'édito de Véronique Fayet, présidente du Secours catholique - Caritas France.

Le présentateur

Véronique Fayet

Véronique Fayet est la directrice du Secours catholique-Caritas France.