L’exposition aux écrans à l’origine de troubles du langage chez les enfants

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

vendredi 17 janvier à 7h12

Durée émission : 7 min

L’exposition aux écrans à l’origine de troubles du langage chez les enfants

© Pixabay

Les écrans seraient la cause de certains troubles du langage chez l'enfant. C’est ce que révèle une étude publiée cette semaine par Santé publique France.

00:00

00:00

Cette étude menée dans 24 communes d’Ille-et-Vilaine a concerné 276 enfants, âgés de trois ans et demi à six ans et demi. Parmi ces enfants, deux groupes : les cas, et les témoins. 167 cas ont été observés. Il s’agissait d’enfants diagnostiqués avec des troubles primaires du langage, par des orthophonistes. Ils ont été comparés à 109 témoins, des enfants sans troubles. Des questionnaires ont ensuite été donnés aux parents pour connaître les habitudes de consommation d’écrans de leurs enfants. Manon Collet, médecin généraliste à Rennes est à l’origine de cette étude. Elle revient  pour RCF sur les liens qui ont pu être faits entre cette exposition aux écrans et les troubles du langage.
 

Une étude qui ne surprend pas les professionnels du langage

Selon cette étude, les enfants restent principalement exposés à la télévision. 94,2% des enfants des deux groupes avaient accès à la télévision, la moitié (53,5%), avait accès à la tablette et un tiers avait accès à un ordinateur (32,4%), une console de jeu (34,9%) ou un smartphone (30,2%). Dans les deux groupes, les enfants ont été exposés aux écrans, pour la première fois à un âge moyen de 12 mois.

Le résultat de cette étude ne surprend pas les orthophonistes, en première ligne pour accompagner ces enfants. Carole Vanhoutte est orthophoniste dans le Val-de-Marne. Elle constate depuis une dizaine d’années une progression du nombre de jeunes enfants atteints de troubles du langage et fait le lien avec l’exposition de ces enfant aux écrans.
 

Des conséquences sur le développement et l'attention des enfants

Carole Vanhoutte est aussi la co-fondatrice de "Joue, pense, parle", un groupe de réflexion qui promeut le jeu comme moyen de prévention des troubles du lan­gage et des apprentissages. Elle explique sur RCF pourquoi les écrans paralysent le langage chez les enfants en bas âge.

Les écrans peuvent donc avoir de graves conséquences sur le développement et l’attention des enfants. D’où les recommandations de Carole Vanhoutte d’encourager les interactions avec les enfants. Il faut leur parler, jouer avec eux. Autre règle qui fonctionne, la règle des quatre pas élaborée par la psychologue clinicienne Sabine Duflo, auteur de "Quand les écrans deviennent neurotoxiques : protégeons le cerveau de nos enfants" (éditions Hachette/Marabout). Il s'agit de limiter sa consommation des écrans, à des instants précis, comme elle l'explique au micro de Pauline de Torsiac. Sabine Duflo a aussi fondé le collectif CoSE (Collectif surexposition écrans). Un collectif qui regrette que ce problème de santé publique ne soit pas suffisamment reconnu.

Les dernières émissions