La basilique de Saint Denis va retrouver sa flèche

Présentée par PR-21665

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

vendredi 12 juin à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le chantier doit démarrer en 2022. Il s’étalera sur dix ans. Mais avant d’entamer ce chantier titanesque, l’association Suivez la flèche propose des ateliers au pied de la basilique.

Un chantier qui débutera dans deux ans

A quelques kilomètres de la cathédrale de Paris, en plein chantier également, de l’autre côté du périphérique parisien c’est un autre joyau de notre patrimoine qui est au centre des attentions. La basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, première cathédrale gothique, s’apprête à retrouver sa flèche. Endommagée par la foudre, elle avait dû être démontée il y a plus de 170 ans. Le chantier commencera dans deux ans mais la finalité de ce projet est double. Il s’agit à la fois de reconstruire cette flèche et d’y associer les habitants de la ville. 

La reconstruction de la flèche de la basilique, les ateliers, le projet est porté par l’association "Suivez la flèche", maître d’ouvrage du chantier. Un projet destiné à rayonner sur l’ensemble de la ville de Saint Denis. Si ce chantier vise à redonner à la basilique sa splendeur d’antan, Il s’agit aussi d’associer le grand public à ce projet de sorte qu’il irradie l’ensemble du territoire local. 
 

Des ateliers pour faire découvrir un savoir-faire ancestral

Et depuis le 5 juin dernier, des ateliers participatifs sont proposés au grand public. Une quinzaine d’artisans travaillent sans relâche sous les yeux des visiteurs. L’occasion de partager une histoire, un métier, un savoir faire comme l’explique Mathieu Bonnemaison, forgeron sur le chantier de la flèche.

Frédéric Thibaut est lui tailleur de pierre. Cela fait 25 ans qu’il sculpte la pierre et contribue à la restauration des monuments historiques. Pour lui ce projet est l’occasion de retrouver les outils, les gestes de l’époque. Il lui tient aussi à coeur de transmettre son métier qu’il considère comme un trait d’union entre le passé le présent et le futur.
 

Un chantier à 28 millions d'euros

Lorsque l’on regarde ce chantier de reconstruction de la flèche de la basilique des rois de France, il est difficile de ne pas faire un parallèle avec celui de Notre Dame. Deux chantiers et deux philosophies différentes. L’incendie de Notre Dame a suscité un émoi planétaire et Emmanuel Macron s’est donné cinq ans pour la restaurer. Pour la basilique Saint-Denis on a décidé de miser sur le long terme en incluant les habitants dans le projet.

Le coût des travaux de la reconstruction de la flèche est estimé à 28 millions d'euros, financé exclusivement par le mécénat et les visites payantes. Les ateliers participatifs, lancés le 5 juin dernier, sont accessibles par cycle de dix personnes maximum. Uniquement sur réservation sur exploreparis.com, avec 42 dates prévues jusqu'au 22 octobre.

 

Les dernières émissions