La charpente de Notre-Dame de Paris sera reconstruite en bois

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

jeudi 2 janvier à 7h52

Durée émission : 3 min

L'actu chrétienne

© LUDOVIC MARIN AFP

C’est une information annoncée le 31 décembre par le magazine Le Point. Il n'y aura pas de geste architectural en béton ou en acier, la charpente de Notre-Dame sera reconstruite en bois.

Il ne s’agit pas d’une décision idéologique, historique, artistique ou esthétique… La reconstruction à l'identique est la solution technique la plus rapide à mettre en œuvre, la moins chère et la plus fiable. La charpente d’origine avait quand même tenu plusieurs centaines d’années. Enfin, comme on a déjà les plans et l’expertise pour le montage d’une charpente en bois, il n’y a aucune étude architecturale à entreprendre. C'est donc la seule option qui permet de tenir le délai de cinq ans fixé par le président de la République.
 

Il va falloir trouver des milliers d’arbres pour cette charpente

On appelait la charpente de Notre Dame de Paris, la forêt… Il va donc falloir trouver un millier de chênes mais cela ne devrait pas être très compliqué. Il y a en effet six millions d'hectares de chênaie en France. Et il ne faut pas imaginer que l'on va avoir besoin d’arbres énormes, centenaires. Au XIIIème siècle au moment de la construction de la charpente de Notre-Dame, 97% des chênes utilisés avaient moins de 60 ans pour un diamètre de 25-30 centimètres. Les autres, une trentaine seulement, étaient plus gros. Et puis au XXIème siècle on va pouvoir s’aider des technologies de pointe pour s'assurer du parfait état du bois.
 

Combien de temps cela va-t-il prendre ?

Une fois les arbres choisis et taillés, la charpente sera assemblée au sol pour ajuster l'ensemble, puis elle sera hissée par morceaux au sommet de la cathédrale. Tout cela peut être assez rapide. Donc, si les chênes sont abattus l'hiver prochain, la charpente sera prête à être installée dès l'été 2022. Mais avant cela, il faudra achever la consolidation de la cathédrale. Si toutes ces étapes sont validées, on peut espérer une résurrection pour Pâques 2024.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h15

Toute l'année, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Etienne Pépin

Etienne Pépin est rédacteur en chef Actualités.