La droite française se cherche un avenir

Présentée par UA-70180

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

mardi 4 juin 2019 à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© ERIC PIERMONT AFP

​Une semaine après la débâcle de la droite aux européennes, Laurent Wauquiez quitte le navire. L’heure est désormais aux tractations pour trouver la bonne stratégie de refondation.

Sous pression, le président du parti les Républicains a finalement tiré les leçons de la déroute de son parti aux européennes. Laurent Wauquiez a annoncé dimanche soir sa démission sur TF1. Une démission que de nombreux ténors du parti avaient appelé de leurs voeux.

Au lendemain des européennes, Valérie Pécresse, la présidente de la région île-de-France avait été la première à suggérer cette démission. D’autres leaders de la droite mais également les élus de terrain attendaient eux aussi cette démission devenue selon eux inéluctable pour avancer. C'est ce qu'explique Alexandre Vincendet, président de la Fédération LR du Rhône au micro d’Alice Forges de RCF Lyon.

00:00

00:00

La droite doit résoudre aujourd'hui une délicate équation : comment exister entre La République en Marche et le Rassemblement national ? Ce qui est certain, c’est que la marge de manoeuvre est aujourd’hui très mince, comme l’explique Bruno Cautrès chercheur au CNRS et au CEVIPOF.

00:00

00:00

Si aujourd’hui la droite est en crise, elle va devoir prendre en compte cette nouvelle configuration de la vie politique française et définir une stratégie de refondation de ces idées. Pour cela, il lui faut avant tout rassembler les forces sur lesquelles elle pourra compter sur le terrain.  Et à l’heure où le bateau prend l’eau, il est urgent de fédérer les élus locaux. C’est du moins l'avis du politologue Olivier Rouquan.
 

00:00

00:00

S'il y a urgence à rassembler, c’est qu’ils sont de plus en plus nombreux à jeter l’éponge. Une vingtaine de députés Les Républicains envisagent de créer un nouveau groupe indépendant à l'Assemblée nationale dès cette semaine. Les maires de Quimper, Saint Cloud, Clichy, Chaville ont déjà quitté LR.

Pour endiguer cette hémorragie, le président du Sénat Gérard Larcher a prévu de lancer aujourd’hui un "travail de reconstruction collective" autour des présidents de région - à l’exception de Xavier Bertrand (Hauts-de-France), qui n’a pas l’intention de s’y rendre. Seront aussi présents, des présidents d’associations d’élus et des présidents de groupe de la droite et du centre. Il faut dire que les municipales de 2020 se profilent et que le temps presse, comme le rappelle Olivier Rouquan.

00:00

00:00

Dans cette zone de turbulence où le parti présidentiel tente de rallier à sa cause les maires de droite et où Marion Maréchal est sorti du bois dimanche pour appeler à une grande alliance des droites, les Républicains doivent, à tout prix, pour survivre, trancher la question de la ligne politique. C’est ce que pense le politologue Brunos Cautrès.

00:00

00:00

Et après la démission de Laurent Wauquiez, c’est désormais Jean Leonetti qui tient les rênes du parti. En tant que vice-président délégué, il est chargé d’assurer l’intérim. Une nouvelle élection en Congrès doit être organisée dans les 65 prochains jours par la Haute Autorité des Républicains.

 

Les dernières émissions