"La lèpre le quitta et il fut purifié" (Mc 1, 40-45)

Présentée par UA-103762

S'abonner à l'émission

Prière du matin

jeudi 16 janvier à 5h45

Durée émission : 5 min

"La lèpre le quitta et il fut purifié" (Mc 1, 40-45)

© michal-galezewski-UNSPLASH

"La lèpre le quitta et il fut purifié"

Méditation de l'évangile (Marc 1, 40 - 45) par le Pasteur Jean-Frédéric Patrzynski

Chant final : "Seigneur je viens vers toi" de Claude BERNARD et Michel WACKENHEIM

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    un lépreux vint auprès de Jésus ;
il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. »
    Saisi de compassion, Jésus étendit la main,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
    À l’instant même, la lèpre le quitta
et il fut purifié.
    Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
    en lui disant :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre,
et donne pour ta purification
ce que Moïse a prescrit dans la Loi :
cela sera pour les gens un témoignage. »
    Une fois parti,
cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle,
de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville,
mais restait à l’écart, dans des endroits déserts.
De partout cependant on venait à lui.

Source : AELF

Méditation Pasteur J.F. Patrzynski   

Jésus est disponible pour les hommes, tous les hommes et en particulier les souffrants, les malades. Ce lépreux qui l’interpelle est pauvre parmi les pauvres. Sa lèpre le conduit à être séparé de la communauté. Il vit loin des hommes et de la religion, donc loin de Dieu. Mais cet homme sait que Jésus peut le purifier, le mettre à nouveau en communion avec son Créateur et lui donner une place nouvelle dans la société. Il ose s’approcher et lui parler. Notre homme est déjà guéri d’une lèpre pire que la maladie : l’excommunication dans laquelle il se trouvait.
Jésus le guérit, « pris de pitié », comme nous le dit le texte. Cependant Jésus est irrité contre lui. On ne sait pas pourquoi. Marc ne nous l’a pas dit. Mais l’attitude du Christ peut, peut-être, nous faire comprendre pourquoi il s’irrite. Il le renvoie chez lui et lui interdit de parler. Jésus semble, déjà au début de son ministère, énervé par tous ceux qui viennent ou qui pourraient venir le voir  pour être guéri. En fait, Jésus ne veut pas cela. Il veut simplement que l’homme accomplisse les rituels prescrits par la Loi de Moïse. Il ne veut pas qu’on croit en lui pour ce que l’on pourrait recevoir de lui. Il se bat contre l’égoïsme car la foi de ces individus qui croient parce qu’ils ont vécu un miracle, les tourne vers eux-mêmes et seulement vers eux-mêmes.
Seigneur préserve-nous de l’égoïsme. Apprends-nous à ne venir vers toi que par amour, à mettre notre confiance en toi, non pas parce que tu ferais des miracles pour nous ou pour les autres mais parce que nous saurions que tu sais ce qui est nécessaire pour notre vie.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 5h45, 6h45 et 7h45

Chaque matin l'Évangile du jour commenté par un prêtre ou un pasteur. Ce temps de prière invite à prendre le temps de la méditation et s'achève par la proclamation du Notre Père.

Le présentateur

Radio RCF