La personnalité de l'année

Présentée par PR-17144

S'abonner à l'émission

L'image de la semaine

vendredi 13 décembre 2019 à 8h52

Durée émission : 3 min

La personnalité de l'année

© Capture d'écran Time Magazine

Greta Thunberg a été nommée personnalité de l'année par le Time Magazine : elle est notre image de la semaine

C’est un visage désormais bien connu de nos auditeurs. C’est une adolescente, qu’on a connue avec une pancarte en carton, un slogan écrit au feutre et en suédois, « Grève scolaire pour le climat ». Elle avait des tresses, était assise au pied d’un mur, celui du parlement de son pays. Mais sur cette couverture, un peu plus d’un an plus tard, elle a un tout autre visage, une autre posture..
 
Oui, elle est debout sur un rocher, au bord de l’océan. Elle est bien au centre de l’image, droite, le menton dressé, le regard porté vers le ciel. Cela lui donne un port de tête altier. C’est une ado toujours : elle a des baskets aux pieds, un jogging, un hoodie rose sur les épaules. C'est à dire, un pull un peu informe à capuches. Typique des ados.

Elle le porte d’ailleurs comme tous les jeunes gens de 16 ans, en laissant ses mains dans les manches. Derrière elle, on voit l’horizon, l’océan turquoise, le ciel encore bleu et déjà un peu orangé. Et sur la droite, l’écume d’une vague qui vient se briser sur le rivage, un déchainement d’écumes. Ce portrait, un petit titre l’accompagne : Greta Thunberg, the power of Youth, "le pouvoir de la jeunesse". La jeunesse, sur cette image, c’est le pull. Et la puissance, c’est la nature, la vague qui explose.

La personnalité de l'année, c'est souvent un chef d'Etat, un prix Nobel, rarement une ado, et même jamais. Et la photographe qui a réalisé cette image n’est pas très vieille non plus. Bon, elle a le double de son âge. Mais ça ne fait que 34 ans.

Evgenia Arbugeava est une photographe russe. Elle raconte : « Quand TIME m'a demandé de photographier Greta, je me demandais comment faire un portrait qui allie douceur et courage en même temps. Comment capturer le regard intense et concentré vers l'intérieur comme vers l'extérieur, ce qui me semble être une caractéristique de Greta. Ce n'était pas une tâche facile. »

Elle a exploré Lisbonne et les alentours pendant quelques jours. Elle a trouvé ces rochers. Et il y 8 jours, elle a pris cette image. Là aussi, elle raconte : « Alors qu'elle se tenait debout, le ciel de couleur rose doré a créé une belle lumière, la marée montait et les vagues se démontaient autour d'elle. Greta était grande et forte sans bouger, juste quelques mèches de ses cheveux flottant dans une brise douce. Elle regarde droit devant l'océan qu'elle venait de traverser. En ce moment, il semblait que tous les éléments et forces de la nature s'alignaient pour créer la magie - le cadeau le plus précieux pour un photographe. »

Et Greta Thunberg a réagi en mode ado : un grand « wow, c’est incroyable ». Mais aussi avec responsabilité : en associant cet honneur avec tous ceux et toutes celles qui participent au mouvement des jeunes pour le futur. Les médias ont tendance à ériger des reines, à sacrer des héroïnes.

Mais cette image nous le rappelle, c’est parce qu’on a besoin de symbole. Et le mouvement, la vague oserais-je dire, qui est né avec Greta, n’est pas prêt de s’arrêter.

Les dernières émissions

L'émission

Le vendredi à 8h52 et 15h15

Chaque vendredi dans la Matinale RCF, David Groison commente une photo de presse.

Le présentateur

David Groison

David Groison est rédacteur en chef du magazine Phosphore, édité par Bayard et destiné aux 14-19 ans. Il est également directeur des titres ados du groupe (Okapi, I love English) Il est enfin l'auteur de plusieurs ouvrages sur la photo chez Actes Sud Junior (Prises de vue, l'histoire vraie des grandes photos). Le matin, il a toujours une petite goutte de sueur au front : été comme hiver, il vient au studio à vélo. @DavidGroison