La perte de confiance envers les pouvoirs publics

Présentée par PR-25273

S'abonner à l'émission

L'édito de Patrice de Plunkett

lundi 30 novembre 2020 à 7h55

Durée émission : 3 min

La perte de confiance envers les pouvoirs publics

© DR

Patrice de Plunkett s'interroge sur la perte de confiance qui touche les pouvoirs publics.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Quand le directeur général de la police nationale, parlant d’actes commis par des policiers, se met à dire : "Ce sont des comportements de délinquants", c’est qu’il y a un problème. Le même directeur ajoute : "pour que ces événements soient traités avec la plus extrême sévérité une fois les responsabilités établies, vous pouvez faire confiance à la police nationale"

En appelant ainsi au retour de la "confiance", il met le doigt sur une difficulté qui accompagne nos problèmes actuels dans de nombreux domaines : la perte de confiance. Elle aussi est une épidémie. Et c’est un problème compliqué. Les experts se contredisent : 

Les uns mettent en cause un nouvel hyper-individualisme qui porterait à ne plus faire confiance à rien ni à personne. Mais d’où vient cet hyper-individualisme ?  Il ne doit pas être tombé de la Lune.

Les autres experts mettent en cause les pouvoirs publics : la méfiance envers eux viendrait de leurs propres impuissances. Mais ces impuissances non plus ne tombent pas de la Lune : d’où viennent-elles, alors que la fonction classique des gouvernements était de prévoir et d’agir ?

– Et à propos des policiers, puisqu’on en parlait : d’où vient cette situation où ils ne sont plus perçus comme l’outil de l’intérêt général, mais comme un groupe particulier affronté à d’autres groupes particuliers ?  Ce qui peut conduire certains policiers à agir en "délinquants", comme le constate leur directeur lui-même ?

Est-ce que tout ça ne tourne pas finalement autour d’une seule question centrale qui serait celle-ci : "La perte de confiance des citoyens envers les pouvoirs publics, et la perte de confiance des pouvoirs publics en eux-mêmes, ne viennent-elles pas du fait que dans le monde actuel les pouvoirs publics sont débordés par des puissances économiques et financières sur lesquelles ils n’ont plus autorité, mais qui formatent nos sociétés ?"

Cette question redoutable pourrait bien être la clé de la situation, Et nécessiter une reprise en main, comme le pape François le disait à Assise la semaine dernière.

Les dernières émissions

Le présentateur

Patrice de Plunkett

Patrice de Plunkett est journaliste, blogueur et essayiste. Il a codirigé Le Figaro Magazine.