La philo pour les touts petits

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

lundi 17 juin à 7h52

Durée émission : 3 min

La philo pour les touts petits

© Giammarco Boscaro on Unsplash

Pas besoin d'attendre la Terminale pour se mettre à la philo. Cela peut commencer dès 4 ans. Démonstration avec la Carabane.

Etes-vous philosophe ? Si vous êtes lycéen, vous avez intérêt à le devenir très vite. Puisque le Bac, ça commence aujourd’hui. Avec la traditionnelle épreuve de philo. Une matière qui peut s’apprendre aussi tout petit. "Grandir ? Ben, c’est comme les arbres ? Tu pousses, tu pousses. Et puis après , t’as des racines".

La réflexion ne vient pas d’un botanique Bac + 5. Mais d’Aline, 7 ans, petite philosophe à la Carabane. La Carabane, on doit l’initiative à Estelle Roulin, ancienne directrice artistique. Intervenant dans les écoles, elle s’est vite rendu compte que les enfants avaient des choses à dire et pas seulement par le dessin. Il y a deux ans, elle lance cette série d’ateliers, ouverts aux petits à partir de quatre ans.

 "A quoi ça sert d’aller à l’école ?", "A quoi ça sert d’avoir peur ?" ou "Faut-il toujours dire la vérité ?". Les sujets sont variés. Pas de notes à la sortie. Ce n’est pas un cours de Terminale avant l'heure. Mais pour Estelle Roulin,  ça fait travailler un certain nombre de valeurs. 

Lancée à Paris au quartier Montparnasse, La Carabane a planté ses graines de philo à Lyon et Montpellier avant de débarquer dès septembre à La Fare-les-Oliviers en Provence, à Nantes ou encore à Rennes. Coté matérialiste, comptez 15 euros d’inscriptions et 35 euros d’engagement à suivre les ateliers. Des stages sont prévus cet été avec des thèmes comme la nature, les super héros ou la nature. Alors si ça vous tente, rendez-vous sur lacarabane.com.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.