La Poésie c'est aussi pour les enfants

Présentée par PR-16367

S'abonner à l'émission

La chronique Jeunesse

lundi 18 novembre 2019 à 8h52

Durée émission : 3 min

La Poésie c'est aussi pour les enfants

La Poésie ça peut faire peur, on pense à l'épreuve de la récitation à l’école. Mais la poésie ce n’est pas que Maurice Carême, c’est aussi un art qui nous raconte les histoires de la vie

J’avais donc, très envie de vous parler d’une petite collection fabuleuse : Poés’histoires chez les éditions Bruno Doucey et en particulier d’un album qui s’intitule Lune n’est lune que pour le chat. Ce livre mêle la poésie de Vénus Khoury-Ghata, une poétesse d’origine libanaise qui est passionnée par les chats et qui cultive la fantaisie et l’espièglerie et les illustrations de Sibylle Delacroix.

A la fin du livre il y a une petite biographie s’attardent sur leurs enfances afin que les enfants lecteurs se rendent compte que les peintres et les poètes sont bien vivants et éventuellement leurs donner envie de se lancer.

J’adore le concept de la collection qui mêle la poésie et le cinéma. L’idée c’est de mêler en 64 pages les images en noir et blanc et des poèmes qui ont pour objectif d’aider les enfants et les adultes à comprendre le monde dans sa complexité. Les textes permettent de mettre des mots sur leurs doutes, leurs peurs, leurs joies et leurs angoisses. Les illustrations sont conçues comme un support pour l’imaginaire des enfants et pour mettre des images et le rythme d’un court métrage à leurs émotions.

Lune n’est lune que pour le chat est un parfait exemple de la beauté de cette collection

Comme son titre l’indique, c'est une histoire de chat, « un chat qui saute du clocher n’a pas la moindre écorchure, il saute dans la cheminée, plonge dans l’encrier pour calmer ses brulures ». En fait on n’en parlera pas tant que ça du chat dans ce recueil, mais plus de la lune, des étoiles, d’un goéland célibataire et mélancolique, de rues étroites qui n’ont pas de poche mais aussi d’une cigogne qui s’en va et qui rend la cheminée triste. Le chat n’est finalement qu’un prétexte, un chemin qui nous guide de poème en poème et de double page en double page.

Les illustrations en noir et blanc sont incroyables elles portent et emportent l’imagination du lecteur au fil des mots. L’album et la collection sont magiques et sont une bonne initiation à l’art précieux de la poésie.
 

Les dernières émissions

Le présentateur

Noémie Marijon

Noémie Marijon est responsable de bibliothèque et doctorante en histoire médiévale (Université de Clermont Auvergne).