La rentrée du Medef

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique des EDC

mardi 3 septembre à 6h55

Durée émission : 3 min

Jeudi dernier, Philippe Royer s'est rendu au nouveau rendez-vous du Medef, destiné aux patrons de France.

J'étais jeudi dernier à la REF, la rencontre des entrepreneurs de France qui est venue se substituer aux ex-universités d’été du Medef. Le thème était No(s) Futur(s), avec une double déclinaison au singulier au sens de l’impasse, mais aussi au pluriel au sens de quel capitalisme demain ? Quelles prises en compte des enjeux liés au climat, aux inégalités, aux conflits etc ? Des politiques français et européens, des entrepreneurs, des syndicalistes, des philosophes, des essayistes se sont succédés pour y porter leur vision.
 
Moi qui ait participé à la REF, j'ai constaté qu’il y avait une prise de conscience des enjeux sociaux et environnementaux, cela évolue dans le bon sens. Les mutations sont d’ampleur et la tâche est énorme. Depuis l'arrivée de Geoffroy Roux de Bézieux avec qui j’échange régulièrement, je ressens une vraie volonté de débattre sans tabou de toutes ces questions.
 

Mais n'est-ce pas encore des belles promesses de rentrée ?

Il est vrai que notre société dans sa globalité souffre de schizophrénie. Il y a effectivement trop souvent un grand écart entre les intentions et les actes, cela génère un problème de confiance. Est-ce qu’avec son équipe et son collectif Geoffroy Roux de Bezieux réussira à faire évoluer le modèle, à dépasser les conservatismes, à favoriser un capitalisme responsable ? Je lui souhaite et je nous le souhaite car ce serait bon pour nous tous. Mais de toutes façons, il ne pourra le faire seul, il faut un élan collectif qui dépasse cette seule instance patronale.
 
Les médias parlent beaucoup des quelques entrepreneurs voyous qui animés d’un fort égo, abusent de leur position. Ce matin, je tiens à faire le plaidoyer des 95% des patrons et dirigeants qui entreprennent avec engagement, avec sérieux, qui osent, qui créent, qui assurent un revenu à de nombreuses familles.

Depuis deux ans, les EDC ont un pris un stand à cet événement de rentrée du Medef afin d'y être visible, d’y porter une vision nouvelle et d’y témoigner comme cette année via six jeunes entrepreneurs membres des EDC : Brice, Aurélie, Quentin, Tushendan, Jean-Baptiste, Jean-Marc. Tous les six ont présenté leurs actions entrepreneuriales de création de valeur au service du bien commun.

Bonne nouvelle, ces jeunes n’attendent pas les accords du G7, ni même les évolutions de lois de notre gouvernement. Ils sont en mouvement et ont décidé, comme d’autres jeunes rencontrés récemment aux universités de l’écologie intégrale, de mettre en actes, leurs envies d’un monde plus juste.
 

Quelle résonnance pour nos auditeurs ?  

Je souhaite en ce temps de rentrée et de bonnes intentions, que cette première chronique puisse réveiller le côté entreprenant et co-créateur de chaque auditeur. Notre monde n'ira mieux que si chacun de nous se lève et ose valoriser les talents qui sont en lui. Oui Stéphanie, notre monde n'ira mieux que si chacun de nous se lève et ose valoriser les talents qui sont en lui afin de contribuer à un monde plus juste. Chaque chrétien doit prendre la pleine mesure et être chaque jour co-créateur du monde à venir.

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 6h55 et 12h48

Le mouvement des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) rassemble des chefs d’entreprises et des dirigeants soucieux d'approfondir le sens de sa mission de dirigeant à la lumière de l’Évangile et de l’enseignement social chrétien.

Le présentateur

Philippe Royer

Agé de 53 ans, Président des EDC (Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens) depuis mars 2018. Directeur général d’un groupe coopératif spécialisé dans le conseil agricole « Seenergi » qui emploie 1600 salariés dans l’ouest, le nord et l’est de la France. il invite les membres des EDC, à être « des acteurs de la transformation du monde ». Entrepreneur engagé au service du bien commun, il reprend le pôle culturel à Laval, devenu la Librairie Corneille puis Franchise Corneille Fnac. https://www.lesedc.org