La traduction simultanée par oreillette

Présentée par UAC-36846

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

mardi 20 mars 2018 à 7h12

Durée émission : 3 min

La traduction simultanée par oreillette

© Pixabay

Cette semaine, Patrick Lonchampt nous parle d'un objet high tech qui risque de mettre les professeurs de langues à la retraite : une oreillette qui ferait la traduction simultanée.

Imaginez que vous êtes en Chine, que l’on s’adresse à vous, et que vos oreillettes vous traduisent en temps réel ce que dit votre interlocuteur. Et bien ce rêve devient désormais une réalité, puisque plusieurs acteurs, dont Google, se sont lancés sur le marché. Et que ces oreillettes sont disponibles à la vente depuis octobre 2017 aux Etats-Unis et bientôt en France.

Le principe est assez simple : il se base sur l’intelligence artificielle et sur un système de deep learning, c'est-à-dire un système intelligent qui apprend de vos usages et de vos conversations. Concrètement, il suffit de porter les oreillettes qui comportent des micros. Les paroles de vos interlocuteurs sont envoyées à votre smartphone qui enregistre la conversation et vous renvoie ensuite dans l’oreillette la traduction dans votre langue les propos de votre interlocuteur.

Le nombre des langues traduites est variable selon les acteurs du marché. Quand Google en propose 40 en s’appuyant sur son logiciel Google Trad, les autres acteurs ont fait le choix d’utiliser leur propre système qui fait un mix de leurs solutions de traduction et de celles existant déjà pour ne garder que le meilleur de chacune. Il faut noter que pour le moment on est au balbutiement de la technologie et le 100% de réussites n’existe pas, mais selon les acteurs du marché cette technologie devrait être mature d’ici 7 à 10 ans. 

La technologie est assez jeune : pour le moment, si vous souhaitez avoir une conversation avec votre interlocuteur, il faut que lui aussi soit muni de ces oreillettes. Par ailleurs il vous faut une connexion internet, ce qui oblige d’être couvert par un réseau soit wifi soit 4G. Donc la conversation avec son guide berbère en plein milieu du désert n’est pas encore possible.

L’autre contrainte plus éthique est celle des données, puisque cela signifie que toutes nos conversations sont stockées quelque part. On ne sait pas aujourd’hui ce qu’il en sera fait !  Et quel avenir pour les professeurs de langue, si dans 10 ans une simple oreillette nous permet de capter les conversations et d'y participer dans sa propre langue ? Tout cela met d’ailleurs à mal la sanction divine des Babyloniens qui embrouilla la langue des habitants de toute la terre. Ceci dit cette sanction semble avoir été résolue à la Pentecôte et j’en prends pour preuve le texte des Actes des apôtres : «  Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. ». Comme quoi la création divine est parfaite et tout est prévu depuis toute éternité.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20 et à 12h30

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.